Vous êtes ici : Accueil » Technique photo » Photographie de paysage » Comment réussir une photo de paysage avec un objectif 50 mm en vidéo

Comment réussir une photo de paysage avec un objectif 50 mm en vidéo

Quand on s’intéresse à la photographie de paysage, on sait pertinemment que l’objectif idéal pour la photographie de paysage est un objectif grand angle. Mais si on n’a pas objectif grand angle, est-ce qu’on peut tout de même faire de jolies photos de paysage ? La réponse est bien sûr oui !

Mais au départ, pourquoi un objectif grand angle est-il préféré pour la photographie de paysage ? J’utilise par exemple souvent le Canon 17-40 mm f/4 pour mes photos de paysage et il est très utile pour faire entrer beaucoup plus d’éléments dans le champ de vision de l’appareil photo. De plus, vu que c’est un grand angle, il va déformer les sujets de la photo, ce qui rendra les éléments du premier plan très gros par rapport à ceux de l’arrière-plan qui deviendront très petits. C’est aussi et surtout grâce à cette déformation qu’on peut faire entrer autant de choses sur la photo finale. 

photographie-paysage-50-mm

Photo Karl Taylor

Au contraire, si vous utilisez un objectif à plus longue focale, comme le 50 mm f/1.8 qui ne quitte jamais mon sac, la déformation n’est plus là et beaucoup moins d’objets entreront dans le champ de la photo. L’attitude à adopter dans ce cas pour la photographie de paysage est totalement différente et il faut donc s’habituer à changer sa vision des choses selon l’objectif photo utilisé. Mais, comme toujours en photographie, on peut se débrouiller avec ce qu’on a, tout est question d’ouverture et de persévérance :).

Comment réussir une photo de paysage avec un objectif 50 mm, vidéo

Voici donc une petite vidéo (en anglais mais on voit bien ce qui se passe) du photographe de paysage Karl Taylor qui a tout simplement oublié de prendre son objectif grand angle pour la photographie de paysage. Arrivé sur le lieu de la prise de vue, il va donc se débrouiller sans souci avec le 50 mm. Il utilise également un trépied et des filtres dégradés pour photographier le paysage.

Bon visionnage !

A propos de Cathy

Sur Vivre la Photographie, j'aide les photographes amateurs à apprendre la photo en améliorant leur technique photo et leur retouche photo avec Lightroom et Photoshop. Je suis photographe nouveau-né en Suisse romande.

3 commentaires

  1. Certes, mais il serait bon de préciser que cela dépend aussi du capteur (FF ou pas). Personnellement avec un APS-C à 18mm la déformation reste très maitrisée il me semble (et peut être corrigée par le boitier lui-même), et avec mon 50mm le champ de vision est plus réduit que celui de l’oeil humain et ça devient plus compliqué pour de la photo de paysage (ou alors ce n’est plus vraiment du paysage mais juste de la photo en extérieur).

    • Je n’ai pas voulu entrer dans les détails des différences de capteurs sinon on n’en finissait pas. D’autre part, attention à dire que la déformation est mieux maîtrisée, elle est la même, on ne la voit juste pas totalement vu que la focale change. Enfin bref, pour rattraper cette déformation, c’est simple de le faire pendant la retouche avec Lightroom.
      Par contre, je ne suis pas d’accord concernant l’appellation de photographie en extérieur. Pourquoi ne serait-ce plus de la photographie de paysage si on utilise une longue focale. Je connais pleins de photographes dont moi-même qui font de la photographie de paysage avec des téléobjectifs. Question bête, il existe aussi la photographie en intérieur avec des focales spéciales 😉 ?

  2. Un très bon objectif mais à condition d’avoir la possibilité de se déplacer librement (le moins d’obstacles possible) sinon il faut composer avec ce qu’il y a sur place. C’est l’intérêt de ne transporter parfois qu’un seul objectif: s’adapter à l’environnement et proposer une vision différente d’un lieu. J’ai déjà fait aussi un peu de paysage avec le 100mm macro alors ça n’a vraiment rien à voir avec la longueur focale… le thème restera toujours du paysage. Et comme tu le dis, l’avantage est aussi de ne pas avoir les déformations qui vont avec les grands angles (elles ont beau se corriger, ce n’est jamais parfait sauf gros bidouillages, pas mon truc).

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

*

Retour en haut