Vous êtes ici : Accueil » Retouche photo » Lightroom : photo en noir et blanc

Lightroom : photo en noir et blanc

Dans cet article de retouche photo, je vais vous expliquer comment passer une photo couleur en noir et blanc avec Lightroom. Cela marche également très bien avec Photoshop ou tout autre logiciel de retouche photo. Vous allez me dire qu’il n’y a qu’à appuyer sur un bouton ou diminuer la saturation au minimum, mais non ! Il y a une grande différence entre désaturer une photo et créer une photo en noir et blanc qui sera belle et bien contrastée, et c’est ce que je vais vous montrer dans cet article de retouche photo ;).

Passer une photo couleur en noir et blanc : la désaturation simple

Il y a plusieurs manières pour passer une photo couleur en Noir et Blanc. Celle que l’on trouve instinctivement est souvent la désaturation des couleurs. On va tout simplement enlever toute teinte colorée à la photographie.

Cette méthode est ultra simple, il suffit de mettre le curseur de saturation au minimum. On retrouve ce réglage dans tout logiciel graphique, que ce soit Photoshop ou The Gimp.

Cependant, cette méthode a de gros inconvénients :

  • on perd beaucoup de contraste.
  • le réglage n’est pas fin du tout avec un seul réglage (vous comprendrez cela en comparaison de la deuxième méthode).

Voilà ce que donne la désaturation sur mon image du bateau pirate que j’avais utilisée pour le projet photo 52 sur Bento Blog :

Je vous conseille donc d’éviter cette méthode, ou plutôt de ne pas jouer simplement sur la désaturation.

Passer une photo couleur en noir et blanc : mélange noir et blanc

C’est la méthode de choix que je vous conseille fortement ! Avec cette méthode, vous contrôlerez totalement l’aspect du noir et blanc de votre photo sans perdre en constraste sans le vouloir !

En fait, au lieu d’avoir un seul curseur comme dans la méthode de désaturation, vous avez un curseur pour CHAQUE couleur. J’utilise ici Lightroom 3 mais vous retrouverez facilement ces réglages dans la nouvelle version Lightroom 4.

Passer photo couleur en noir et blanc

Vous vous retrouvez avec 8 curseurs sur lesquels vous allez jouer. Assez simplement, plus vous déplacez le curseur à droite, plus la couleur sur laquelle vous jouez va devenir blanche en Noir et Blanc. Si vous déplacez le curseur vers la gauche, la couleur deviendra plus foncée en Noir et Blanc.

C’est en utilisant cette technique que j’ai pu transformer la photo couleur de mon bateau pirate :

Passer photo couleur en noir et blanc

Ça change tout, vous ne trouvez pas ? Pour rappel, voici le résultat ci-dessous avec une simple désaturation :

Une photo simplement désaturée en noir et blanc va facilement rester fade, et c’est pour cela que le mélange des couleurs sous Lightroom permet d’apporter plus de contraste et de texture à la photo en noir et blanc.

Ce mélange de noir et blanc est toujours affecté par la retouche que vous pouvez faire en utilisant les autres paramètres (contraste, exposition,…) qu’on utilise dans la retouche de base. Vous pourrez donc encore explorer plus d’effets en touchant à tous les réglages !

J’espère qu’avec cet article, vous ne ferez plus qu’une simple désaturation mais que vous travaillerez le rendu du noir et blanc en profondeur (en plus c’est super simple) ! Plus aucune excuse ;).

A propos de Cathy

Sur Vivre la Photographie, j'aide les photographes amateurs à apprendre la photo en améliorant leur technique photo et leur retouche photo avec Lightroom et Photoshop. Je suis photographe nouveau-né en Suisse romande.

42 commentaires

  1. Merci pour ce partage très instructif !
    J’utilise aussi cet outil quand je passe en N&B ; j’ajouterais une ou deux remarques :
    1 – il est important de « développer » (au moins réglages de base + courbes) la photo en couleur avant la transformation en N&B : luminosité / contraste / netteté / … . L’idée c’est de faire comme si on allait publier la version couleur.
    2 – [astuce] en utilisant le mélangeur n&B, il y a le petit rond à gauche (dans la première capture d’écrant). Quand on clique dessus, on active l’outil « semi-automatique ». Il suffit de pointer le nouveau curseur sur une zone que l’on souhaite éclaircir (ou assombrir), quand on appuie sur la flèche du haut [clavier] (ou flèche du bas), cela éclaircit (ou assombrit) automatiquement la / les bonnes couleurs (celle(s) où il y a la souris). Cela permet de faire gagner beaucoup de temps, et de définir concrètement le rendu, zone par zone !
    Je ne sais pas trop si c’est compréhensible le point deux :-/

    • Merci pour cet article ktycat
      bien fait, et bienvenu !
      je vais m’en servir très vite

      seb F
      que veux dire courbe ?
      je le vois souvent mais je n’ai jamais compris ce que c’était ?

      merci pour ces précisions
      même si j’ai aps trop saisi le 2eme point :s

    • je n’ai jamais fait ce type de conversion je vais regarder ça plus attentivement

    • Personnellement, je passe d’abord en noir et blanc et après je fais les réglages habituels pour vraiment voir ce que je peux obtenir !
      Pour le curseur, j’en ai pas parlé mais tu as raison de le noter. Je préfère utiliser les curseurs, je préfère toujours (c’est pareil pour les courbes quand tu dois pipeter le gris, noir et blanc, ça sort toujours pourri chez moi :P).

  2. Merci beaucoup car jusqu’ici, je faisais simplement la désaturation.
    Mais souvent, quand je veux du N/B, je prends la photo en N/B avec mon canon eos 450d.
    Je vois alors tout de suite l’effet voulu, mais est-ce vraiment une bonne idée?
    Merci de me donner votre avis.

    • Je dirais que ce n’est pas une très bonne idée, car tu n’as pas le contrôle sur la conversion en noir et blanc comme tu peux l’avoir avec ce qu’a montré ktycat !
      Là tu contrôles réellement : si tu veux que le vert d’une plante ressorte plus foncé ou plus clair que le ciel tu peux ! C’est çà qui est bon 😉

    • Pareil que ce que te dit Seb. En prenant directement ta photo en NB sur l’appareil, tu lui laisses faire tout le travail, mais surtout c’est lui qui va décider du rendu final. Alors que si tu prends toujours tes photos en couleur, tu peux soit les garder en couleur (si finalement tu trouves que ça rend mieux comme ça), soit tu passes en NB en contrèolant tout et en mettant vraiment en valeur ce que tu veux.

  3. bah chez moi la version que tu nous as fait télécharger ne fonctionne plus ! et chez les autres??

  4. Merci pour ces explications Kty et je me rends compte que j’etais pas trop trop mauvaise en fait ^^

    Sur Photoshop il y a une option directe pour passer en n&b mais cela ne me convenait pas, car comme la premiere photo que tu as testé, cela donne un effet trop « plat » je trouve,
    et a force de bidouiller j’avais trouvé les boutons pour les couleurs, et tout de suite tu peux effectivement comme tu le dis Seb faire ressortir les couleurs,
    je m’en etais un peu servie pour mon tapis de paquerettes,
    pour que le vert soit bien eclatant ! 😀

    en tout cas on voit bien qu’entre la premiere qui est définie par le logiciel, et la 2eme que tu modifies, la dimension est totalement différente !

    • Sous Photoshop tu as aussi ce mélange pour noir et blanc, c’est le calque de réglage mélangeur de couches si je me souviens bien. Il faut juste cocher la case Monochrome et tu te retrouves dans la même configuration que sous Lightroom.

      Et oui, une bonne retouche change tout 🙂 !

  5. Excellent , je viens d’essayer avec mes rondins tu as raison ça rend beaucoup mieux .
    En saturation simple le fond devient gris et les anneaux ne se voient presque plus alors qu’en faisant comme tu l’as expliqué j’ai réussi à obtenir un fond blanc , l’écorce bien sombre et les anneaux super distincts , merci beaucoup Kty !
    Pas évident à comprendre du premier coup Seb le petit rond, mais après plusieurs essais, oui cool et plus rapide et peut-être plus simple quand on ne maîtrise pas encore bien tout ça 😉
    Merci et douce soirée !
    Biz

    • Ce qui est bien, c’est que tu peux vraiment choisir ce que tu vas faire ressortir, et dans le cas de tes rondins, ça doit vraiment bien mettre en avant les cercles de croissance :).

  6. Essais concluants merci Kty et merci à Seb pour le petit bouton en haut à gauche 🙂

  7. Merci pour ces conseils!
    Jusqu’à présent, je faisais simplement une désaturation, moi aussi!
    Là, je vais tenter de faire nettement mieux avec Lightroom! Merci!

  8. Ravi que cela puisse aider 🙂
    (j’avais peur d’être vraiment incompréhensible pour l’astuce)

    @Ktycat : c’est vrai qu’après la conversion N&B, je refais un tour dans les réglages de base… Mais en général je ne rajoute qu’un peu de contraste car la majorité était gérée (convenablement) avant la conversion… Comme quoi tous les chemins mènent à Rome 😉

  9. Je faisais comme Mimi, je réglais l’appareil en mode monochrome, mais j’avais jamais été satisfaite du résultat, dépourvu de contraste. Je comprends pourquoi maintenant ! Je vais essayer, merci pour les conseils 😉

  10. Je lit ton article seulement maintenant ( gros retard, grosse semaine :p ! ) … j’ai fait mes photos pour le thème de l’eau tout à l’heure ( pas encore choisie donc pas encore publiées… ) et j’en est passé 2 en noir et blanc… mais pas bien comme ça forcément, en désaturation seulement… et qd je vois la différence entre tes deux photos en noir et blanc j’espère avoir le temps de refaire ça ;p !

  11. Hé bien, comme ma photo sur le thème de l’EAU n’est pas encore faite (je suis rentrée de vacances cette nuit), je vais essayer tout ça cet aprèm’….

  12. On peut aussi faire la désaturation simple en niveau de gris et travailler seulement après coup les réglages habituels de contraste, expo, noirs, lumière d’appoint etc et enfin en dernier -éventuellement si par exemple il y a des points très précis qui ont besoin de plus de lumière ou d’ombre- les couleurs converties dans les niveaux de gris que tu as indiquées pour la subtilité, sachant qu’on peut complètement dénaturer les couleurs d’origine en poussant trop sur les molettes. Et ce n’est pas de la retouche GRRRR c’est du (post) traitement! 😉 http://www.olivier-chauvignat.fr/pab/wp/tutoriels/quelle-est-la-difference-entre-developpement-et-retouche/

    • Retouche est devenu un mot générique dans mon langage photo alors je dois dire que tant que le travail est fait, je me fous du nom 😀 !
      Quand j’utilise les niveaux, je le fais après le passage en noir et blanc, donc ça revient exactement à ce que tu dis même si ce n’est pas forcément dans le même ordre. Chacun doit trouver le « workflow » qui lui convient, c’est assez personnel dans ces cas-là et devient le plus souvent de l’expérimentation !

  13. Merci Caty pour cet article qui répond à la question que je posais dans la boite à question. Je ne sais pas si tu l’avais vue avant ! 🙂 En tout cas, ça m’aide bien !
    Je vais parcourir ton article plus précisément dans les jours à venir et voir comment bidouiller/retoucher/post-traiter mes clichés !
    Merci encore !

    • Oui, j’avais vu ta demande et me suis souvenue que je devais rapatrier cet article de Bento Blog pour pouvoir répondre à ta demande ;).

      • Bon, j’ai lu… mais j’ai pas lightroom 😀
        Je pourrais l’installer mais je viens d’installer GIMP, j’essaye de me débrouiller avec lui, quoi que pour le coup, ça a quand même l’air particulièrement simple sous lightroom !!

  14. Sympa l’explication, je me contentais d’appuyer sur noir et blanc mais comme j’aime pas et bien du coup je fait pas de photos en noir et blanc.
    Faudra que j’essaie avec ta manière pour voir si le noir et blanc me plaira mieux où pas.

    • C’est sûr que ça peut être assez décevant en utilisant juste le bouton Noir et Blanc ! J’espère que cet article te réconciliera avec la photographie en noir et blanc mais il faut aussi penser que toutes les photos ne s’y prêtent (d’ailleurs je ne fais pas souvent de passage en noir et blanc, je devrais en faire plus souvent pour m’habituer !).

  15. J’utilise Picasa !! et je fais des réglages de luminosité pour le contraste.

  16. Merci Cathy, c’est suffisament expliqué pour démysthifier la pratique et c’est à la portée de tous 🙂

  17. Bjr. Je n’ai que GIMP depuis peu de temps. Je ne trouve pas ce nuancier 8 couleurs…
    Quelqu’un peut donner des conseils pour le noir et blanc sous Gimp?
    merci ! 😉

    • Alors sous gimp, voici ce que j’ai trouvé:

      perso j’utilise le plus simple: « couleur » « désaturer » puis je règle avec la courbe ou les niveaux

      sinon, mais je pense que ça revient au même: « couleur » « colorier » puis on joue avec le curseur de désaturation

      sinon « couleur » « composant » « décomposer » « rvb » (par défaut) cela t’ouvre une nouvelle image avec les trois composantes RVB que tu peux ensuite faire varier avec l’outil courbe

      et le truc qui ressemble le plus à ce que kty décrit, « couleur » « composant » « mixeur de canaux » ensuite tu mets en monochrome puis tu peux faire varier les RVB mais pas huit couleurs à priori :/

      Voilà pour ce que j’ai trouvé 😀
      je te remercie de m’avoir motivée parce que finalement sans chercher, je n’aurais jamais essayer, maintenant je sais faire mieux grâce à toi et j’utiliserai sans doute la dernière solution dorénavant !!!!

      j’espère que toi aussi ! ;D

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

*

Retour en haut