Vous êtes ici : Accueil » Matériel photo » Comment nettoyer un objectif photo ?

Comment nettoyer un objectif photo ?

Avoir du matériel photo, c’est bien. Le garder propre, c’est mieux ! Quand on utilise son appareil photo et un objectif photo, ils sont soumis à la poussière environnante mais aussi aux traces (qui n’a jamais mis son doigt sur un objectif photo ?). Et là, il faut bien nettoyer ces taches ou faire disparaître ces poussières tout en faisant bien attention à ne pas rayer la lentille !

Nettoyer son objectif photo

Parce que si vous rayez votre lentille, c’est mal barré pour la suite ! Je vais ici vous donner ma méthode de nettoyage habituelle pour mes objectifs photo mais sachez qu’il en existe d’autres. Tout dépend de vos habitudes et de ce que vous préférez. Pour ma part, ma méthode marche très bien sur mes objectifs photo, mais aussi sur tous ceux de la famille. Quand je revois ma famille, je fais toujours un nettoyage général des optiques familiales 😀 (et ho magie, les photos sont nettes à nouveau :P) ! Vous l’aurez compris, je suis une maniaque de la propreté pour les objectifs photo ;).

Eliminer les poussières : poire soufflante

Les poussières, c’est l’ennemi numéro un de la rayure. Si vous utilisez un chiffon ou tout autre tissu sur une poussière ou une particule un peu coriace, vous avez toutes les chances de créer une rayure en appuyant sur cette poussière et en la déplaçant à la surface de la lentille. Donc si vous voyez des poussières, sortez votre poire soufflante ! C’est la première étape du nettoyage d’une lentille.

La poire soufflante est très simple à utiliser : approchez le bec de la poire près de la poussière puis pressez la poire dans votre paume pour créer un courant d’air qui emportera la poussière loin de votre précieux objectif ! Il n’y a rien de plus à faire contre les poussières qui se déposent sur votre objectif photo : super simple et rapide !

Vous devriez trouver facilement cette poire soufflante. Il existe 2 styles bien connues, la poire soufflante Hama (c’est celle que j’ai mais les autres marchent tout aussi bien) et la poire soufflante rocket !

Eliminer les taches : papier optique pour verre photo

Vous avez bien lu, j’utilise du papier et non pas de chiffon ou peau de chamois qu’on utilise par exemple pour les verres de lunettes. Le papier optique diffère d’un tissu car il ne lâche aucune particule. On utilise également ce type de papier optique pour les objectifs de microscope !

 

Vous trouverez souvent ce papier en kit avec une solution nettoyante, ce que je n’utilise pas spécialement. Si vous avez de l’alcool à portée de main, cela suffit amplement pour nettoyer les taches mais j’utilise souvent juste le souffle (quand il y en a vraiment besoin).

J’avais trouvé du papier optique Hama (ici en kit) mais toute autre marque ira très bien tant que c’est bien du papier optique. 

Et si vous souhaitez avoir à la fois la poire soufflante et le papier optique, il existe ce kit de nettoyage dans lequel vous trouverez tout ce dont j’ai parlé (par contre je ne suis pas fan du pinceau).

Nettoyer son objectif photo : lenspen

Le lenspen est une sorte de stylo avec un embout à pinceau et l’autre embout nettoyant sec. Je ne parlerai pas plus de cette solution car je n’ai jamais testé et que ma méthode marche bien mais sachez que le lenspen a également une très bonne réputation et peut se révéler plus facile à transporter qu’une poire soufflante et du papier optique. A vous de voir ce qui vous convient le mieux :).

Et vous, comment vous nettoyez vos objectifs photo ?

A propos de Cathy

Sur Vivre la Photographie, j'aide les photographes amateurs à apprendre la photo en améliorant leur technique photo et leur retouche photo avec Lightroom et Photoshop. Je suis photographe nouveau-né en Suisse romande.

24 commentaires

  1. merci! je suis novice et pour l’instant je n’ai jamais nettoyé mes objectifs de peur de mal faire… par contre j’ai un petit soucis, j’ai une toute petit bête qui s’est glissé dans mon appareil (j’imagine quand j’ai changé d’objectif) et que je retrouve quand je regarde dans mon viseur… que me conseillez vous pour l’enlever? je ne voudrai pas abimer mon appareil… merci!!

    • C’est embêtant plus pour ton capteur que pour la visée car à moins que l’insecte soit gros ça ne gène pas pour prendre des photos. Le hic c’est donc s’il se déplace dans l’appareil et va jusqu’au capteur… Tu peux essayer de le dégager avec une poire soufflante dans le mode nettoyage manuel de ton capteur mais encore faut-il que l’insecte soit accessible, s’il se trouve derrière le miroir tu ne pourras pas le dégager… Si ton appareil est sous SAV il faut peut-être se renseigner auprès du revendeur, ça t’évitera de le faire toi-même et de prendre le risque d’abîmer l’appareil, si tu ne te sens pas en confiance.

    • S’il se trouve derrière le miroir ça va être compliqué de le récupérer… Il faudrait essayer de le dégager lors d’un nettoyage manuel du capteur, quand on relève le miroir mais pas sûr qu’il soit plus accessible. Il faut voir avec le SAV de ton appareil si possible.

    • Ouille la bêbête ! Alors il y a plusieurs possibilités pour trouver où se cache cette bestiole. Si tu la vois quand tu regardes dans le viseur, c’est qu’elle n’est pas du côté du capteur. Elle peut se cacher soit sur le viseur, soit sur le miroir (ce que tu vois quand tu changes l’objectif), soit dans l’objectif.

      Si tu vois la bête quelque soit l’objectif, c’est qu’elle est sur le miroir ou sur le viseur lui-même. Si, quand tu mets un autre objectif, tu ne vois plus la bête, c’est qu’elle se trouve sur l’objectif que tu as enlevé.

      Si elle se trouve sur le miroir, il faudrait utiliser seulement une poire soufflante pour la faire partir. Dans ce cas-là, il faut mettre ton appareil photo à l’horizontale, le miroir vers le bas (pour la faire tomber) et souffler dessus avec la poire soufflante.

      Comme le disait Nouillette, si elle se trouve sur le capteur (et là tu ne la verrais que sur tes photos), il faut aller dans le menu de ton appareil photo pour trouver dans le nettoyage l’option « nettoyage manuel », ce qui fera se relever le miroir pour que tu puisses voir le capteur. Là aussi, seulement poire soufflante avec l’ouverture de l’appariel photo vers le bas (et quand tu as fini, il faut bien mettre l’appareil photo sur OFF pour que le miroir redescende).

      • la bebete doit se trouver sur le miroir, car est là quel que soit l’objectif et je ne la voit pas sur les photos… donc si j’ai bien compris il faudrait que j’utilise la poire soufflante… je vais me fournir en matériel adequat et tenter… pour l’instant je n’avais rien fait car peur de mal faire… merci pour les infos!

    • Désolée pour la réponse double, il y a eu un souci de mise en ligne, je ne voyais pas mon premier commentaire, j’ai donc reposté mais en plus court! 😉

  2. Copier-coller de ma réponse sur FB:
    J’ai la poire soufflante que j’ai eue dans un kit SensorKlear Loupe de chez Lenspen et j’ai aussi le stylet de la même marque. J’ai un avis mitigé sur le kit et le stylet. Le côté pinceau du Lenspen se graisse très vite (d’origine) et salit l’objectif plus qu’autre chose, je ne me sers donc que du côté feutré qui est bien conçu car il épouse bien la convexité des lentilles. Par contre là aussi il se salit trop vite et devient donc moins efficace sur les traces plus graisseuses (gouttes mélangées à du pollen ou dieu sait quoi d’autre); c’est un peu le même effet qu’une microfibre qui a servi, à capté de la poussière et qu’il vaut mieux mettre au sale avant de la réutiliser. Sauf qu’avec tous les stylets Lenspen c’est impossible.
    Celui du fameux kit avec la loupe c’est pareil et c’est pire puisqu’il sert à nettoyer le capteur. Il peluche facilement même après plusieurs nettoyages et on déplace les poussières. C’est bien pour faire un grand nettoyage, pour les grosses poussières qui ne dégagent pas avec la poire mais ça n’enlève pas tout (ou alors je suis très pointilleuse…). Voili voilou pour l’expérience perso. Je vais quand même aller voir pour le papier optique.

    • C’est ce que je craignais avec le lenspen, qu’il prenne le gras et les tâches à force. Dans la description du produit, ils mettent jusqu’à 500 utilisations, je suppose que tout dépend des taches…

      Le papier optique est vraiment super selon moi parce qu’une fois que tu l’as bien utilisé, tu le jettes donc pas de souci de remettre du gras. Et même avec un seul papier optique, je fais toutes les lentilles d’un coup donc c’est assez rentable.

      Je n’ai pas encore fini un paquet et pourtant je peux te dire que je nettoie souvent mes objectifs photo (vérification avant chaque sortie) !

      • Je pense en effet comme toi qu’au final les meilleures solutions sont les solutions « jetables », utilisables une fois, en tout cas pour ce type de matos. Après je pense qu’une petite microfibre du style de celles qu’on utilise pour les lunettes ça fait un peu comme une peau de chamois, retirer le reste de poussières éventuelles sans salir (et en plus c’est lavable). Les stylets, pour peu qu’on ait le capteur ou l’optique très sales il suffit d’une seule utilisation pour que le dit stylet ne soit plus optimum et fasse plus de bien que de mal! En plus ça coûte super cher alors autant partir de suite sur la solution poire + papier optique + lingette microfibre lavable (en option). D’ailleurs pour le capteur je suis en train de m’orienter vers les solutions du type Sensor swab et Eclipse. Par contre la poire c’est vraiment LE truc à avoir pour la majorité des nettoyages! J’avais une poussière sèche l’autre jour dans le boîtier et en deux temps trois mouvement je l’avais virée avec la poire, même pas besoin de poser quoi que ce soit sur le capteur! :) Et pour les optiques pareil, des fois il faut juste dégager avec la poire!

        • La poire soufflante, c’est le premier truc que je teste toujours pour enlever les poussières. Le plus souvent ça suffit largement, même sur le capteur ! La peau de chamois pour les lunettes, ça marche pas mal mais le plus souvent chez moi ça étale la tache au lien de vraiment l’enlever. Alors je termine toujours avec mon papier optique finalement…

          Pour le capteur, je reparlerai aussi du nettoyage qui est quand même moins anodin que pour les objectifs photo. J’ai eu vent des sensor swab mais je suis du style à éviter de mettre tout liquide qui pourrait rester (c’est un peu galère là-dedans). Alors pour l’instant je nettoie mon capteur avec le kit de nettoyage pentax qui est aussi utilisé à la fin de fabrication des appareils photo ! Pour nettoyer son capteur, il faut avoir du doigté et y aller avec douceur 😛 !

          • Est-ce que ça nettoie les tâches graisseuses aussi? Parce que le problème des kits sans liquide c’est qu’ils sont spécialisés pour les poussières « sèches » alors toutes les autres incrustées elles ont beaucoup de mal à partir (quand elles partent).

          • Oui en fait c’est comme une « sucette » avec le bout qui accroche bien (tu appuies sans déplacer le truc) et après tu décroches la sucette et tu la déposes sur un papier spécial qui va redécrocher ce qui a été décroché par la sucette. Donc en gros, entre chaque utilisation de ce kit, tu décrasses l’embout pour pas en remettre sur le capteur. Mais je veux bien que tu tentes le swab pour nous dire ce que ça donne 😀 !

  3. Merci pour cet article qui tombe à point!
    J’ai acheté le kit avec poire, microfibre et le lenspen, je n’ai pas encore osé l’utiliser! Y’a du boulot il faut dire…

    • Anne, si ta microfibre se lave, je te conseille d’utiliser le lenspen en dernier, pour peaufiner le nettoyage car sinon il va se salir un peu plus vite surtout si l’objectif est très cracra! On décrasse le plus gros avant et ensuite on « fait briller »! 😉

      • Merci de ton conseil; oui je pense qu’elle se lave et sinon, j’en ai d’autres que je lave sans souci.
        Les objectifs ont 5 ans, jamais nettoyés….hum!
        Ce qu’on appelle lentilles, ce sont les deux faces de l’objectif ?

        • Ha ha j’imagine pas la tête des verres de tes objectifs photo :P. Il faut en effet aussi regarder la lentille à l’arrière, mais là c’est surtout pour les poussières vu que ce côté n’est normalement pas exposé au dépot de taches.

  4. Dans le premier reflex qu’on a acheté, il y avait carrément une tache sur le capteur. On a donc été voir un photographe qui nous a conseillé le lenspen et une bombe qui est censée soufflé de l’air. J’ai récupéré le reflex et plus on nettoyait, plus il y avait des tâches, si bien que j’ai fini par aller voir un photographe pro vraiment compétent qui nous a expliqué que le lenspen, c’est le meilleur moyen de tout abimé et que mon capteur était couvert de gras, ce qui accrochait absolument tout (en Inde, je ne vous explique même pas comme il a morflé).
    Du coup, pour les objectifs, je ne m’en sers plus non plus ! Poubelle le lenspen !!
    Par contre, nous on met des filtres (UV au minimum) sur nos objectifs pour pouvoir les nettoyer sans souci mais je retiens ton papier photo car de temps en temps il faut quand même faire le ménage corrêctement.
    Mais les filtres, c’est top quand on sort et rentre l’appareil tout le temps. En Inde encore, comme il vaut mieux planquer un reflex de temps en temps, je le sortais et je le rangeais à l’arrache, sans le capuchon et j’ai rayé un filtre. Ouf, cela ne va me couter que 15euros max pour le changer :)

    • Je suis d’accord avec toi pour les filtres, si on les raye on peut les changer à moindre coût qu’un objectif photo. Pour autant, il faut vraiment faire attention à la qualité du filtre, parce que mettre un filtre de mauvaise qualité devant un objectif qui coûte cher et qui est censé donner un excellent piqué va donner de mauvaises surprises ! Donc si l’objectif est cher, il faut absolument un filtre de qualité qui ne détériorera pas la qualité des images, sinon ça sert à rien d’acheter un bon objectif.

      Et franchement pour ton premier réflex, c’est la poisse cette histoire de tache sur le capteur :S !

  5. Je nettoie rarement mes objectifs car je les protège beaucoup. J’ai acheté un filtre pour mon zoom mais mon 50mm est à nu. J’ai juste un chiffon sec, celui qui sert à nettoyer des lunettes (mais que je réserve pour mes objectifs). Mais il faut que j’achète une poire soufflante, c’est sûr.

    Par contre, le nettoyage du capteur…. C’est une autre affaire. Nettoyage automatique intégré au menu sur mon Nikon, mais cela ne retire pas la petite tâche « grasse » que je masque au développement.
    Dans mon association, on a investi dans un produit très bien pour le faire soi-même. Des pinceaux spéciaux existent pour les différents formats de capteur. Plusieurs membres ont nettoyé leur capteur, sans difficulté.

    • J’ai également le 50 mm à nu vu que la surface vitrée est assez faible par rapport à d’autres objectifs photo.

      Pour le nettoyage du capteur, ça ressemble au sensor swab dont Nouillette parlait. Ca a l’air aussi très efficace !

      • il y a un système de nettoyage du capteur aussi sur le sony. Il fait vibrer le capteur pour decoller les poussières. Mais il arrive qu’il y ait des tâches grasses d’origine. Chez Sony, ils acceptaient de nous le nettoyer, mais on devait payer le transport de l’appareil et cela revenait plus cher que le nettoyage chez mon photographe.
        Quant au produit pour le faire soi-même, il faut être vigilant, parce que la première fois l’effet est spectaculaire, mais le capteur est recouvert d’une pellicule que déposent certains produits. Mais si plusieurs personnes l’ont utilisé sans souci, il doit être plus efficace que le mien :)
        Pour ma part, je vais acheter du papier photo !

  6. J’ai le stylos lenspen j’aime bien
    comme j’ai un filtre uv sur mes objectif c’est lui qui se salit donc je l’enlève le nettoie avec le stylos et je le remet.
    Après le nettoyage du capteur j’ai jamais fait, et je pense pas le faire j’ai trop peur de rater ou de casser quelque chose, déjà que nettoyer l’objetif me fait flipper.
    J’ai aussi une sorte de tissus microfibre pour nettoyer après passage du lenspen.
    Faudrait que j’investisse dans ton système ça me semble pas mal.
    Le lenspen c’est pratique en balade. ça te fait juste un stylos a trimballer et pas tout un attirail.

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Retour en haut