Vous êtes ici : Accueil » Technique photo » L’ouverture du diaphragme dans le triangle d’exposition

L’ouverture du diaphragme dans le triangle d’exposition

C’est parti pour le premier article de la série sur les bases de la technique photo, à savoir sur le triangle d’exposition. Nous allons découvrir le premier paramètre qui entre en jeu dans le triangle d’exposition : l’ouverture du diaphragme. Je vais souvent réduire ce terme technique en disant seulement ouverture, ça va plus vite ;). En anglais, vous retrouverez le terme aperture ou lens aperture pour la version longue.

Qu’est-ce que l’ouverture du diaphragme ?

Le paramètre appelé ouverture concerne le diamètre du diaphragme de l’objectif photo que vous utilisez. Les rayons lumineux arrivent dans la lentille et passent à travers l’ouverture du diaphragme. On va donc pouvoir moduler la quantité de rayons lumineux qui vont réussir à passer à travers l’objectif photo pour finir leur course sur le capteur de l’appareil photo. Vous pouvez voir en action le changement d’ouverture en cliquant sur l’image de gauche ci-dessous. Si vous cliquez sur celle de droite, vous verrez à quelles ouvertures les images correspondent.

Ouverture photographie              Ouverture photographie

Alors l’ouverture, c’est un de ces chiffres sur l’objectif photo ?

Sur la petite animation ci-dessus, on voit les différentes ouvertures disponibles écrites directement sur l’objectif photo. Si vous regardez par exemple l’objectif photo monté sur votre appareil photo réflex, il est peu probable que vous voyez tous ces chiffres. Pourquoi ? L’objectif photo que vous voyez ci-dessus est un objectif manuel (argentique qui plus est). Il faut donc régler l’ouverture directement sur l’objectif photo en tournant cette bague (ring en anglais).

Sur les objectifs photo pour appareils photo numériques, on règle directement l’ouverture sur l’appareil photo et non l’objectif photo. Si des férus de photo passaient par là, ils vous parleraient des objectifs photo manuels de chez Samyang, qui eux sont tout manuel et dont l’ouverture se règle directement sur l’objectif photo.

Comment l’ouverture se note-t-elle ?

L’ouverture du diaphragme est définie de la manière suivante : f/nombre. f rappelle en fait la distance focale de l’objectif photo mais ce n’est pas vraiment ça qui nous intéresse dans la pratique.

Par exemple, f/2.8 correspond à une grande ouverture. Retour à l’école : si un chiffre est petit, 1/ce chiffre sera grand. Et là, l’ouverture correspond à 1/2.8 car c’est une fraction. C’est le seul petit point dur pour la compréhension de l’ouverture. f/16, au contraire, sera une petite ouverture. Ci-dessous, vous avez une image qui vous donne toute la séquence des ouvertures avec un dessin représentatif de l’ouverture seulement le chiffre choisi.

Ouverture photographie

Oui mais sur l’objectif, il est marqué 22, 16, 11… et pas f/22, f/16, f/11. C’est vraiment l’ouverture du diaphragme ?

Vous pouvez voir plusieurs notations pour l’ouverture. En tant que photographe, on sait que 22, 16, 11 se rapportent à l’ouverture et on devra donc, si on veut être rigoureux f/22, f/16 et f/11. C’est juste pour un gain d’espace sur l’objectif photo qu’on garde seulement les nombres. Il faut donc bien se souvenir des différentes notations qu’on peut trouver à différents endroits.

Finalement, ce qu’il faut retenir, c’est que plus le chiffre est petit, plus l’ouverture sera grande. Inversement, plus le chiffre est grand, plus l’ouverture est petite.

Si je modifie l’ouverture du diaphragme, ça change quoi à l’exposition de ma photo ?

 Pour se souvenir de l’influence de l’ouverture sur l’exposition d’une photo, j’utilise souvent une métaphore bête mais efficace. Il suffit de comparer l’appareil photo à une pièce avec une fenêtre : le capteur de l’appareil photo se trouve à l’intérieur de la pièce et l’ouverture du diaphragme est représenté par la fenêtre.

Prenons une grande fenêtre, une baie vitrée par exemple : la pièce va être facilement inondée de lumière et beaucoup de rayons lumineux vont taper le capteur de l’appareil photo. Cette situation correspond à une grande ouverture (grande fenêtre : f/1.8), l’exposition sera forte (on parle dans le cas extrême d’une surexposition, la photo est très claire).

Si on remplace la fenêtre par un trou de serrure, là on sait tout de suite qu’il n’y aura pas beaucoup de rayons lumineux qui passeront par le trou de serrure. On est alors dans le cas d’une petite ouverture (trou de serrure : f/16), l’exposition sera faible (on parlera de photo sous-exposée, elle devient sombre).

 

Ok donc l’ouverture a une grande influence sur l’exposition. C’est tout ?

Ce n’est pas tout ! L’ouverture du diaphragme a un impact direct sur la profondeur de champ.

Profondeur de champ ! Kesako ?

La profondeur de champ désigne la zone de netteté sur votre photo. Quand l’ouverture est grande (f/2.8), la profondeur de champ est faible (une petite partie de la photo sera nette et le reste deviendra vite flou). Inversement, une petite ouverture (f/11) donnera une grande profondeur de champ.

[spacer style= »star »]

L’essentiel sur l’ouverture du diaphragme dans le triangle d’exposition

[list style= »checkmark »]

[item]L’ouverture s’écrit f/nombre (f/4 par exemple).[/item] [item]f/2.8 est une grande ouverture alors que f/16 est une petite ouverture.[/item] [item]L’ouverture du diaphragme influence l’exposition : une grande ouverture laisse passer beaucoup plus de lumière (surexposition) qu’une petite ouverture (sous-exposition).[/item] [item]L’ouverture du diaphragme contrôle la profondeur de champ (zone de netteté) : une grande ouverture donne une faible profondeur de champ tandis qu’une petite ouverture donne une grande profondeur de champ.[/item] [/list]

A propos de Cathy

Sur Vivre la Photographie, j'aide les photographes amateurs à apprendre la photo en améliorant leur technique photo et leur retouche photo avec Lightroom et Photoshop. Je suis photographe nouveau-né en Suisse romande.

27 commentaires

  1. [email protected]

    merci pour ce premier article :)

  2. Génial ! Je connaissait ce sujet assez… brièvement et j’ai trouvé ca très interessant surtout la fin sur la profondeur de champs dont je n’avais jamais entendu parlé. Le petit résumé de fin est tip top pour bien recentrer les informations lues avant.

    Merci !

    • Tu verras que tu entendras encore parler de la profondeur de champ sur ce blog, et très vite ;).
      Je pense que c’est important de mettre un petit résumé avaec vraiment l’essentiel ! Donc je suis très contente que ça te plaise :).

  3. voilà un petit rappel qui ne fait pas de mal :)

  4. moi aussi, j’ai été très contente de relire ça, j’ai même l’impression (sans aucune présomption) que maintentant je maîtrise beaucoup mieux :))
    bon après-midi
    cath

  5. Merci Cathy, j’ai ressorti un vieux argentique Canon AT-1 pour comprendre
    et j’ai compris. J’ai surtout comprit que mon petit apn basique a une taille de capteur 1/2.5-inch, et je n’ai aucune idée de ce que cela veut dire, ensuite j’ai deux chiffres : ouverture mini grand angle -f2.7 et ouverture mini téléobjectif -f4.8. J’en conclue que la seule action possible que j’ai sur l’ouverture de ce petit appareil est de « zoomer » ou pas. Est-ce bien ça ?

  6. AHHHH, cette piqûre de rappel me fait un bien fou !!!
    Merci Kathy

  7. Faire un rappel, en plus aussi clairement, fait du bien á tout le monde! 😉 Vivement la suite!

  8. et bien pour moi, ce n’est pas une piqure de rappel. Je n’y connais rien, donc jelis attentivement.
    demain je relis le tout et je mets en application

  9. Merci pour toutes ces précisions ! C’est très instructif !

  10. Super Merci Cathy ! En fait, ça je connais, sauf que j’arrive jamais à retenir cette bon sang de fraction, et du coup, je me fais toujours des noeuds au cerveau ! hi, hi, hi, irrécupérable, je suis ! mais cette fois, je suis décidée, je vais l’enregistrer une bonne fois pour toutes ! et le pratiquer jusqu’à ce que je me pose plus de questions !

  11. Je découvre votre blog et je suis enchantée par ce que j’y trouve! J’ai la chance d’avoir eu un réflex à Noël et maintenant, il faut apprendre à l’utiliser!!! Donc, vos articles vont beaucoup m’aider! MERCI!

  12. Et bien tu confirmes ce que je savais à force de jouer avec les boutons de mon reflex… maintenant je sais ce que cela représente et j’ai tout compris.
    C’est clair et limpide.
    Perso j’utilise pas mal un objectif macro (enfin un pseudo macro – celui de chez Olympus… totalement AF ! c’est pour ça que cette année ma résolution changer d’appareil photo)
    En macro, je joue pas mal avec la profondeur de champ et donc pas mal avec l’ouverture pour donner des effets de flouté.
    C’est bien aussi pour les portraits.
    Merci pour ce super article que l’imprime.

  13. Whaouuu, merci beaucoup pour ces explications, je viens enfin de comprendre l’histoire des ouvertures et de la profondeur de champ ! Génial, je passe à l’article suivant 😉 Merci, merci, merci !

  14. Je me permet un lien.
    Un ami ma fait passer ce petit tableau récapitulatif
    je l’ai imprimé et accocher sur mon mur et mis dans le sac de mon réflex.
    C’est tt simple et ça aide bien, une sorte de mémento.
    http://livinginthestills.tumblr.com/cheatsheetfrench

  15. Merci !
    Tes explications sont claires et résumées, je me suis bien amusé à faire des tests !
    D’ailleurs de m’en suis servi pour réaliser le thème résolution.

  16. Heu ? su rle canon eos 400D il est différent ? j’ai une molette qui indique dans la vignette : f1,8 F2,0 ; F2,2 ; etc…et rien comme tu l’indiques au bord …à part 50 mm( je sais vous en êtes loin, je n’ai pas eu le temps je reprends seulement maintenant…)
    Merci !

  17. Coucou Cathy,
    Je voudrais bien avancer ce weekend et je « bloque » là…sur mes objectifs pas de chiffre comme présenté…merci !

  18. merci beaucoup, vraiment! tu expliques très bien. J’ai cherché à plusieurs reprises des explications de ce type mais c’était incompréhensible pour moi qui suis novice.
    je suis contente d’avoir trouvé ton blog grâce à hellocoton!
    très bonne continuation

  19. Super Article merci beaucoup !!!

  20. Cet article est super.
    Cependant, j’ai un regret (il paraît que j’aime râler… bon… j’assume !)
    Il me manquait une version imprimable (pour aller dehors avec l’appareil… mais sans l’ordi !
    J’ai fait un pdf, Cathy, dis-moi si tu le veux pour le mettre en ligne…

  21. Bonjour ! J’ai adoré cet article qui m’as très bien renseigné en tant que débutante que je suis ^^ J’ai juste une question.. Je compte investir (dans un futur lointain tout de même) dans un bridge ou un reflex.. Le seul « souci » c’est qu’actuellement, je n’ai qu’un compact (Sony cyber-shot 14.1 méga pixels (donc pas un super appareil)), et je me demande, si ça suffira pour faire de jolie photos..?

    • Si ton compact te permet de faire les réglages en mode manuel pour pouvoir apprendre la photo, alors oui il te suffira pour le moment :) ! Si ça peut te rassurer, mon appareil réflex n’est qu’à 10 MP, ça ne fait pas tout !

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Retour en haut