Vous êtes ici : Accueil » Technique photo » Photographie de portrait » Photo de portrait, comment débuter et s’améliorer ?

Photo de portrait, comment débuter et s’améliorer ?

Aujourd’hui, je laisse ma place à Rodolphe de Kungfu-photo.com, qui y donne des conseils pour les photographes débutants. La mission du jour de Rodolphe est de vous parler de la photographie de portrait, comment bien débuter avec quelques règles de base. La photographie de portrait est un type de photographie qu’on est tous menés à rencontrer, qu’on le veuille ou non 😀 ! Souvent, on s’achète un appareil photo surtout pour faire des photos souvenir, avec sa famille et ses amis. Le portrait devient alors incontournable, il faut bien photographier ces personnes ! Découvrez donc comment débuter et vous améliorer en photographie de portrait dans cet article :). Et si vous avez envie, comme Rodolphe, d’écrire un article sur Vivre la Photo, n’hésitez pas à me contacter ;).

Salut les lecteurs de Vivre La Photo ! Ici Rodolphe du blog photo Kungfu-Photo. Cathy m’a confié la mission de vous parler d’un sujet super intéressant en photo : le portrait. Si vous lisez ce blog, vous vous êtes sans doute déjà confronté à la pratique du portrait en photo, et vous savez que de magnifiques images peuvent en sortir.  Mais la photo de portrait n’est pas si simple qu’il n’y parait, comme la pratique du nunchaku, au début, on peut se faire mal. C’est un exercice difficile auquel il faut s’entraîner.

Dans cet article vous allez apprendre comment réaliser des portraits simplement et efficacement.

Trois mots sur les règles techniques d’un portrait

Le portrait, c’est comme la cuisine, c’est pas très compliqué au fond, mais si on se trompe d’ingrédient, tout est raté. La technique, c’est jamais la partie agréable à traiter ou à lire, c’est pour ça que je vais essayer de couvrir l’essentiel en deux mots pour passer à la partie marrante : la pratique elle-même.

 photo-portrait-1

Crédit Photo : Kungfu-Photo

Ce qu’il faut savoir techniquement sur la photo de portrait :

  • Préférez le mode priorité Ouverture si vous avez un réflex, il s’agit du mode A ou Av selon le modèle de votre appareil. En faisant ça vous arriverez mieux à choisir la profondeur de champ. Ainsi vous pourrez avoir de beaux effets de flou derrière votre modèle.
  • Faites un flou derrière : ce n’est pas très compliqué, il suffit de réduire la profondeur de champ et de choisir un endroit où le fond de la photo est assez loin du modèle.
  • Faites la mise au point sur les yeux : c’est un conseil que vous lirez partout, mais il ne faut pas l’oublier, parce que si vous faites le point sur le bout du nez, votre photo sera floue et le modèle aura l’impression de ressembler à Cyrano de Bergerac.
  • Si vous avez le choix, préférez la lumière d’extérieur à la lumière artificielle : la lumière du soleil donne toujours un aspect plus naturel à vos photos [Cathy : n’hésitez pas aussi à utiliser l’ombre pour vos photos d’extérieur].

Ca suffit comme ça avec les techniques de vieux singe, passons plutôt aux pratiques plus concrètes et plus marrantes.

Préparez votre photo de portrait

Si vous voulez faire de beaux portraits, tel le ninja avant une mission, vous devez méditer un peu. Réfléchissez avant de vous lancer sur le résultat que vous voulez obtenir. Je dirai même que c’est cette partie qui est la plus importante dans tout le procédé. Ce qui est rigolo, c’est cette partie où vous réfléchissez à la photo que vous voulez qui est très enrichissante. Vous pouvez imaginer :

  • un cadrage
  • une lumière
  • une expression du visage
  • une posture des épaules
  • un angle du visage…

photo-portrait-2

Crédit Photo : Kungfu-Photo

Même si vous n’avez qu’un ou deux éléments de cette liste en tête avant de commencer à shooter, c’est déjà très bon. Pourquoi ? Parce que vous devez vous fixer un but, une contrainte. Avec un objectif en tête, vous serez forcément guidé vers la photo que vous avez en tête, et vous ne serez pas perdu au bout de 10 minutes sans plus savoir que faire. Pour vous aider à imaginer le cadre et la position du modèle, rien de tel que de vous inspirer des photographes spécialisés dans les portraits un peu décalés tels que Manu Fauque ou Jorris Martinez.

Au fond, si vos réglages et votre cadrage sont les bons, qu’est ce qui pourrait bien vous faire rater vos portraits ?

  • Un arrière-plan qui ne convient pas : choisissez bien l’endroit de votre shooting. Vous n’avez sans doute pas envie d’avoir une brouette et un camion-poubelle en arrière plan. De la même manière, si vous voulez qu’il n’y ait qu’une seule personne sur votre photo, ne choisissez pas le Trocadéro comme lieu. Personnellement, je préfère les arrières plans épurés et de couleur vive [Cathy : faites tout de même attention aux couleurs vives dans l’arrière-plan. Qu’elles soient ponctuelles ou étendues, elles peuvent facilement distraire la lecture du portrait]. Les jardins se prêtent donc très bien à ma condition. Trouvez un endroit en accord avec le résultat que vous voulez obtenir.
  • Une lumière qui ne convient pas : le traitement de la lumière, c’est une partie essentielle dans le portrait. Un conseil très utile : essayez de shooter lors de ce qu’on appelle les « golden hours », ces heures où le soleil est bas, mais pas encore couché. La lumière y est toujours très belle et donne à vos photos un aspect très poétique.
  • Le modèle… Pour ceux d’entre vous qui s’y sont déjà essayé à plusieurs reprises, vous savez qu’il n’est pas toujours facile de « tirer le portrait » des modèles, parfois même s’ils y mettent toute la bonne volonté du monde. C’est ce que nous allons voir dans la partie qui suit.

Le portrait ne dépend pas que du photographe…

Le portrait, c’est comme une dégustation romantique de sushis, ça se fait généralement à deux. Le photographe d’un côté de l’objectif, et le modèle de l’autre. Si l’un des deux manque ou ne fait pas son travail comme il faut, alors vous avez peu de chance d’arriver à un bon résultat. Le problème, c’est que vous, le photographe, avez une grande part de responsabilité dans le travail du modèle (au-delà de lui demander plus de sensualité évidemment). Vous devez le mettre à l’aise. Il est assez rare de se retrouver à faire le portrait d’un mannequin professionnel qui a l’habitude d’avoir un objectif braqué sur lui. La plupart du temps, vous photographiez des personnes comme moi qui sont assez mal à l’aise sous les feux des projecteurs.

Pour mettre à l’aise un modèle, il faut avant tout lui parler. Ce n’est pas un exercice facile tout en étant concentré sur ses photos, mais le résultat vaut vraiment le coup. Un modèle détendu sera toujours plus photogénique.

photo-portrait-3

Crédit Photo : Kungfu-Photo

D’autre part, l’anxiété du modèle vient aussi souvent du fait qu’il ou elle ne sait pas vraiment quoi faire devant l’objectif, et a peur d’avoir l’air idiot. A vous de le guider et de lui dire quoi faire. D’où l’importance de la deuxième partie : sachez ce que vous voulez avant de prendre vos photos. En disant au modèle exactement ce que vous désirez, il se sentira plus cadré et vous fera confiance. N’hésitez pas à surenchérir de détails, tout en continuant à prendre des photos. Une fois, une modèle était tellement stressée que je lui ai dit de s’imaginer dans une pièce de théâtre, et de jouer le rôle d’une danseuse. Se projeter dans l’univers du théâtre lui a permis de se lâcher beaucoup plus facilement. A vous de voir ce qui fonctionne avec vos modèles :).

L’important, c’est que vous ayez une idée en tête avant de commencer votre shooting, et que vous réussissiez à la transmettre avec vos mots à votre modèle.

Qui est Rodolphe le ninja ?

Je suis l’auteur de cet article et je suis rédacteur sur Kungfu-Photo.com. L’équipe de Kungfu-Photo donne des conseils aux débutants pour qu’on fasse des progrès ensemble. Ah oui, et le kungfu c’est efficace ! Jugez-en par vous même… Tu peux me rejoindre sur le blog, pour apprendre la photo avec les ninjas. Le lien est en haut de l’article. 

Partagez l’article avec vos amis sur les réseaux sociaux, ils partiront peut être avec vous en mission. On se retrouve dans les commentaires…

 

A propos de Cathy

Sur Vivre la Photographie, j'aide les photographes amateurs à apprendre la photo en améliorant leur technique photo et leur retouche photo avec Lightroom et Photoshop. Je suis photographe nouveau-né en Suisse romande.

8 commentaires

  1. Très intéressant cet article !
    Et je suis tout à fait d’accord sur le fait que le modèle doit se sentir à l’aise et détendu ;
    Je débute réellement en photo de portrait mais une chose que j’ai déjà pu constater à mainte reprise est bien celle ci : un modèle n’étant pas à l’aise avec vous sera très souvent crispé sur la photo :s
    Souvent pour pallier à ça, je shoot « sur le vif » pendant une conversation ou autre histoire de lui montrer qu’au naturel tout rend bien, alors qu’il ne faut pas hésiter à se détendre et ne pas avoir peur de l’objectif, ça à tendance à marcher xD
    En tout cas un grand merci à vous deux pour cet article donnant quelques conseils que je m’empresserai d’essayer si-tôt l’occasion présente (golden hour / priorité ouverture (ça me changera du tout manuel je gagnerai surement du temps xD )….)

    • Hello J.Korrigan!

      Merci beaucoup pour ton commentaire et tes encouragements, en effet prendre un modèle « sur le vif » permet d’avoir un modèle relativement détendu, le risque supplémentaire, c’est que justement pendant la conversation, il ouvre la bouche, leve les yeux au ciel… Mais c’est aussi une manière d’avoir des photos très naturelles. :)

      J’aime beaucoup tes photos, passe faire un tour sur Kungfu-photo à l’occasion. :)

      • Avec plaisir :) et merci du compliment :) de nouvelles sont à venir d’ici peu, justement avec une modèle pas très à l’aise en début de séance, donc en fait il y aura surtout du « sur le vif » 😉 affaire à suivre :)

      • C’est justement ce que j’allais dire, il faut faire attention au « sur le vif ». La bouche ouverte, les yeux fermés, personnellement j’ai du mal à gérer ça en photo de portrait 😛 !

  2. Oh, merci ! voila le billet que j’attendais car je n’ai encore jamais vraiment tenté le portrait ; j’ai un réflex depuis peu, que j’apprivoise peu à peu. Ces conseils vont m’être bien utiles pour mes 1ers essais.
    A suivre…

  3. Merci pour ce très bon article !
    Habitué aux photos de paysage ou nature, la photo de portrait n’était pas vraiment mon terrain de prédilction. J’ai débuté il y a quelques semaines. Je me suis vite rendu compte que ce j’aimais le plus c’était soit prendre un portrait sans que la personne ne s’en rende compte soit laisser la personne avoir des gestes naturels comme passer une main dans les cheveux ou encore le long du visage. Comme ici http://www.flickr.com/photos/yvessouris/8905637943/ ou encore ici http://www.flickr.com/photos/yvessouris/9254682377/
    J’aime quand la personne est le plus naturel possible car cela donne une simplicité et un naturel à la photo qu’on ressent ensuite. Mais ce n’est pas chose facile,…

  4. Je suis ravie de cet article et j’y apprends plein de choses…Merci ! Je file sur votre blog pour poursuivre cet apprentissage…j’adore la photo de portrait…j’ai toute ma famille et mes amis dans mon ordinateur ! j’ajouterais juste que je prends mon appareil et je fais quelques photos…Comme tout le monde croit que c’est fini on m’oublie ! mon appareil et moi…c’est là que je fais les plus belles photos…de loin…On peut même prendre une photo et aussitôt après hop ! on recommence…et là, la personne pensant que la photo est faite redevient elle-même…se lâche ! idem pour les photos de groupes…aux mariages je laisse les photographes faire…dès que tout le monde se relâche c’est là que je prends la photo…Il y a de belles surprises !
    Merci encore

  5. Très bon article qui se focalise plus sur les petites astuces que sur les réglages, ça change !

    Demander au modèle de jouer un rôle afin de le désinhiber est une trouvaille remarquable :)
    Je m’en servirai très prochainement (j’ai un shooting de photos de grossesses à faire pour une amie très proche).

    Merci pour le conseil ^_^

    Amicalement

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Retour en haut