Vous êtes ici : Accueil » Technique photo » Bien tenir son appareil photo

Bien tenir son appareil photo

Bien tenir son appareil photo, c’est pour moi la base de la photographie et surtout une manière de repérer les débutants quand je croise des photographes ;). En fait, ne vous méprenez pas, je n’ai rien contre le fait de tenir son appareil photo d’une manière ou d’une autre, c’est juste que, quand vous vous retrouvez avec 3 kg de matériel photo (appareil photo + objectif pendant les matchs de football américain, voir la dernière photo de cet article) dans les bras, c’est pas mal de savoir comment tenir l’appareil photo pour plus de stabilité et surtout sans trop se fatiguer. Alors ce n’est pas parce que vous n’avez qu’un bridge ou un compact que vous devez passer votre chemin 😉 ! Oui, ce petit article vous permettra de bien stabiliser n’importe quel appareil photo quand vous devez faire des poses un peu plus longues qu’à l’accoutumée.

Photographie : bien tenir son appareil photo

Je ne vais pas vous faire de long discours parce que, vous l’aurez compris, une photo vous montrera bien ce qu’il faut faire. D’ailleurs, je vais vous montrer non pas une mais 2 photos (soyons fous !) pour que vous voyez bien la différence entre bien tenir son appareil photo et mal tenir son appareil photo.

Mal tenir son appareil photo en images

tenir son appareil photo

Si vous suivez les épisodes de Mission Photo sur France 3, c’est de cette manière que plusieurs des candidats photographes tenaient leur appareil photo. Alors là, je vous le dis tout de suite, tenir comme ça à bout de bras un Canon 5D Mark II (pas le mien) avec une lentille 24-105 mm f/4 (que j’aime beaucoup même si ce n’est pas la mienne :P), c’est difficile ! Aucune stabilité, la main droite (qui est à gauche sur la photo, miroir oblige…), ne sert à rien à part tourner la bague du zoom. Si j’avais mis une focale fixe, cette main n’aurait vraiment servi à rien ! Donc là, je vous interdis à partir de maintenant de tenir votre appareil photo comme ci-dessus ! Et que je vous y prenne pas 😉 !

 

Bien tenir son appareil photo en images

Vous allez tout de suite voir la différence dans la tenue de l’appareil photo !

 

tenir son appareil photo

La main sur le déclencheur ne bouge pas, ça on est d’accord. Tout est dans la main droite qui vient maintenant se positionner sous l’objectif photo pour le soutenir ! Avec le pouce et l’index, on continue d’avoir accès à la bague de zoom pour zoomer et dézoomer sans souci. Vous pouvez aussi, pour encore accroître le niveau de stabilité, plaquer vos bras contre votre corps lors de la prise de vue. Je pose souvent mon coude droit sur ma hanche pour encore plus de stabilité quand c’est nécessaire, mais ça devient vraiment des cas particuliers ;).

tenir son appareil photo

Vous voyez, ça marche aussi en format portrait ;). C’est vraiment pas très différent de la position de départ mais ça change tout au niveau de la prise en main de l’appareil photo et surtout sa stabilité ! Quand on tient mal son appareil photo, l’objectif photo peut facilement bouger sans que l’on puisse bien le garder en place vu qu’on ne le soutient pas. Ici, tout le poids de l’appareil photo et de l’objectif photo vient se poser naturellement sur la main qui va simplement englober l’objectif photo. La prise en main de l’appareil photo nécessite un peu d’entraînement mais je peux vous dire qu’au bout d’un moment, c’est totalement naturel. Et puis à la longue, vous tiendrez votre appareil photo seulement par l’objectif (c’est ce que je fais  toujours dès que j’utilise mon objectif photo 70-200 mm).

Alors, convaincus par cette technique pour bien tenir votre appareil photo ?

Si ce n’est pas le cas, voici une photo de moi en action au bord d’un terrain de foot US avec les 3 kg de matériel dont je vous parlais (et je déteste les photos de moi donc c’est un vrai effort que je fais pour vous convaincre ;)) :

tenir son appareil photo

Photo : Jep Sterki

Merci à Jep Sterki, photographe de football américain que je croise souvent au bord des terrains suisses pour cette photo ! Remarquez mon sac photo adoré dont je vous avais parlé sur Bento Blog !

A propos de Cathy

Sur Vivre la Photographie, j'aide les photographes amateurs à apprendre la photo en améliorant leur technique photo et leur retouche photo avec Lightroom et Photoshop. Je suis photographe nouveau-né en Suisse romande.

65 commentaires

  1. Merci pour ce petit article! J’ai un bridge mais c’est intéressant à savoir, je ne sais pas comment je tiens le mien mais je vais faire attention la prochaine fois.
    Même si, oh comble de l’horreur et de l’hérésie pour quelqu’un qui fait de la photo, j’utilise l’écran et pas le viseur, même si visiblement il est pas si pourri *dixit ma prof de photo*. J’essaye quand même de garder l’appareil au max contre moi, avec les bras bien calés et stables et pas à bout de bras.

    • Le viseur de mon bridge était pourri de chez pourri, je ne l’ai jamais utilisé ! Mais tu peux essayer d’adopter la bonne tenue de ton appareil photo en soutenant le bridge lui-même au lieu de l’objectif photo.

      • En même temps, après avoir vu un commentaire plus bas qui me l’a rappelé, mon zoom est pas sur l’objectif mais sur le boitier en haut à droite. Donc il faudrait que je fasse l’inverse, la main droite pour le zoom, les boutons et tout le binz et la gauche sous l’appareil. Faut que je vois comment je le tiens, je ne me souviens plus!

        • Oui avec un bridge, c’est différent à cause du zoom. Mais si le zoom est du même côté que le déclencheur, tu dois pouvoir utiliser ton pouce pour le zoom, non ?

          • Heu pas vraiment puisque la molette du zoom est autour du déclencheur en fait 🙂
            Mais par contre, j’ai rien sur ma main gauche donc je peux la mettre sous l’appareil. En fait, je viens de tester comme je fait.
            Ma main droite tient l’appareil (comme sur la main gauche de la photo), avec l’index je zoom et déclenche. Le pouce me sert pour bloque la mesure de lumière par exemple.

            Et la gauche, je mets le pouce sous l’appareil et l’index le long du boitier. Comme il est tout léger ça ne pose pas de soucis.

          • Ah ok ! Bon, si tu as trouvé ton système, tout va bien alors et c’est l’essentiel 😛 !!!

  2. J’adore avoir cet article et arriver en bas et avoir une pub pour je sais quoi car j’ai fermé la page sans faire exprès avec une jeune femme blonde qui tient son appareil juste pas comme il faut !

    Moi j’ai eu du mal à tenir correctement mon appareil et surtout le zoom, car j’ai passé je sais pas combien d’année avec le bridge (avec lequel d’ailleurs aussi je regardait sur l’écran pour viser) où tout se faisait avec la même main c’est à dire la droite que ce soit le zoom, le déclencheur…

    Mais a partir du moment où j’ai eu un objectif un peu plus lourd et où je suis restée debout appareil à l’oeil (si je puis dire), la position est venue naturellement pour pouvoir prendre appuie sur mon corps et reposer mon pauvre bras peut habituer par le poids léger du bridge.

    Mais c’est marrant de voir les mains en photo car d’un seul coup la position prend image donc j’ai du aller essayer sur mon appareil pour être sure que je faisait comme ca.

    • Ah ouais t’as eu une pub comme ça ? Trop fort !!!

      Je pense que le poids fait beaucoup dans la recherche d’une position plus confortable pour la tenue de l’appareil photo. C’est plus ou moins naturel selon les personnes alors je préfère quand même en remettre une couche 😛 !

      Pour comprarer, tu peux prendre ton appareil photo avant de regarder mes images, parce qu’il faut penser que j’ai pris les photos dans un miroir donc il faut arriver à transcrire ça sur tes mains à toi :P.

  3. Super bien tes infos sur la photo…

    Concernant ce petit passage : « (qui est à gauche sur la photo, miroir oblige…) ». Pour ma part, chaque fois que je fais une photo dans un miroir, j’utilise la symétrie horizontale pour la remettre à l’endroit., ça m’énerve tellement de voir autant de gens gauchers (alors qu’ils ne sont que le 10% de la population!) et porteurs de leurs montres et de leurs alliances à droite… 😉

    • Je n’ai pas fait de miroir horizontal à cause de l’écriture sur la lentille :P. Ca me dérange toujours de voir les écritures à l’envers ha ha !

    • Je m’insurge pour défendre ma minorité gauchère. Perso je ne porte pas d’alliance certes mais ma montre oui à droite pour la simple et bonne raison que faisant encore des études je passes parfois… pfiou des heures à écrire et mon poignet frotte donc contre ma feuille et je peux vous dire que selon le modèle de montre ca fait pas de bien du tout au poignet, j’ai eu aussi la période ou comme mon encre ne séchait pas assez vite elle s’imprégnait joyeusement dans le bracelet de ma montre !

      Donc Oui au port de la montre à droite !!!

      • Tiens c’est marrant je porte la montre à droite aussi…. pour les mêmes raisons 😀 ça doit être un problème d’étudiants ça !!

      • Je suis gauchère et j’ai toujours porté ma montre à droite ;). Pour moi un gaucher doit être un miroir du droitier pour ces choses-là en tout cas (on a trop tendance, encore aujourd’hui, à forcer les gauchers à faire comme les droitiers alors que ce n’est pas possible).

        • Bah moi je suis droitière et je porte ma montre… à droite ! J’ai toujours fait comme ça et c’est anti-naturel pour moi de la porter à gauche, je supporte pas !
          J’ai eu un mal fou à m’habituer à porter une bague à la main gauche… mais j’y suis arrivée ! 🙂

  4. Personnellement, j’ai beau porter mon appareil photo comme il faut, il est rapidement trop lourd pour mes petites mains, surtout que je tremble super facilement. Du coup, j’ai le réflexe trépied maintenant, comme ça je suis relativement tranquille !

    • Le trépied est une bonne solution si tu n’arrives pas à porter ton matériel photo. Le seul hic, c’est que c’est souvent plus long à mettre en place vu qu’il faut tout « régler ».
      Finalement, la photographie, ça nous fait faire du sport aussi 😀 !

    • Le trépied c’est pas évident si tu dois te déplacer rapidement ou si l’action peut arriver à tout instant, ce qui est le cas du foot US. Sûr que si tu as un téléobjectif de plus de 300, ça devient quasi obligatoire. Les photographes sportif préfère alors le pied unique, beaucoup plus maniable et pratique que le trépied

  5. Je vais « regarder » dès ce soir comment je porte mon bridge… Et si nécessaire, je change !

  6. Chouette une photo de toi ! Et un article tellement « basique » qu’il est vraiment nécessaire.
    L’avantage du compact c’est qu’on a pas trop à se poser la question 🙂

    Ma seul règle : toujours bien passer la dragonne autour du poignet.

    Et avec mon nouveau compact pro (qui est un peu plus lourd) – un jour je passerai au réflex – j’ai eu droit a une sangle pour le passer autour du coup. Qui a pété…
    J’ai rattrapé l’appareil au vol. Parce qu’il je n’ai pas de réflex j’ai quand même des réflexes (bon, elle est pourrie, mais c’était l’occasion). Depuis, j’ai mis une dragonne.

    • J’ai beaucoup hésité avant de mettre cette photo mais bon elle illustrait bien mon propos 😛 !
      Le compact, c’est sûr que c’est différent ! D’ailleurs, je ne suis tellement pas habituée au minipoids d’un compact que je tremble comme une feuille quand j’en utilise un ! Le monde à l’envers ;). Et la dragonne, je plussoie aussi !!! Sinon le compact se fait la malle tout seul sans que tu t’en rendes compte…

    • C’est même à ça que l’on reconnait les vrais pros.
      Mdr quand je vois des photographes avec la courroie qui pend négligemment (ça fait fun parait-il!) au lieu d’être autour du cou. TOUJOURS assurer son appareil avant de l’utiliser, c’est la première chose que l’on apprend dans un cour de photo…

  7. En tout cas je remarque que tu as aussi craqué pour la bandoulière, tu ne t’es pas arrêtée aux sacs 😉 !
    ( Je ne suis pas sur de résister longtemps non plus moi lol ! )

    • Je ne voulais pas ajouter ça à mon addiction déjà très marquée mais, oui… tu as l’oeil et la bandoulière s’est toute seule lancée dans mon panier !!! 😛

  8. Avec mon hybride j’arrive à faire des photos avec une seule main mais, sinon, j’ai l’impression que je le tiens correctement. Et comme toi sur la photo, j’entortille la bandoulière autour de mon poignet (pas de dragonne et sur le mode d’emploi il est déconseillé de porter l’appareil autour du cou).

    Elle est très sympa cette photo, et en plus on ne te voit même pas 😉
    (le visage)

    • Je ne mets jamais mon appareil photo autour du cou en effet. D’un parce que j’aime pas, j’ai l’impression de faire touriste, et de deux parce que je me ferais cisailler le cou vu le poids du truc 😛 ! Et comme tu l’as vu avec tes yeux de lynx (vous me tuez les filles, aucun détail ne vous échappe 😉 !), je fais 2 tours de bandoulière autour de mon poignet et je me balade comme ça, avec l’appareil photo dans le prolongement de mon bras (ce qui me permet d’être un peu plus discrète en « cachant » mon appareil photo derrière ma jambe quand je m’approche de mes sujets :P). On pourrait dire que ma bandoulière ne sert à rien si mon appareil photo tombe, mais en fait ça te donne les 2 secondes nécessaires pour avoir le réflexe d’attraper la bandoulière et donc rattraper l’appareil photo !

      • Bon… tu assures quand même ton appareil, mais je suis sûr que ton prof de photo te ferait quand même la réflexion : « Tu sais combien coûte un bon appareil photo ? T’as vraiment envies de devoir t’en racheter un… ? » 😉

  9. …Et bien c’est tout à fait comme ça que je le tiens et j’ai quand même des soucis de stabilité (mais je pense que c’est dû aux poignets d’une part et de l’autre d’un réel déséquilibre dû à un handicap du dos très spécifique qui met très à mal les centres de gravité du corps suivant les postures). J’ai souvent la sangle autour du cou mais c’est surtout pour éviter les « bêtises », je serais tout à fait capable de faire tomber l’appareil avec mes petites mains et ma gaucherie… Merci tout plein pour l’article! 🙂

    • Ah ben si t’as la bonne technique, c’est en effet qu’il y a autre chose ! Bon ben je te conseillerais un monopied ou trépied vu ce diagnostic :p !

      • Pour te donner une idée de la difficulté pour moi à trouver de la stabilité, je ne peux par exemple pas du tout me mettre dans la position dans laquelle tu te trouves sur ta photo!!! (impossibilité de ramener les jambes contre soi en-dessous de 80 degrés environ…)

        • J’ai pas compris :/ !

          • Je parle de l’angle buste-jambes (désolée c’est tellement naturel pour moi que j’ai pas pensé que tu ne pouvais pas comprendre). Sur la photo tu peux ramener complètement les jambes contre ton buste, je ne peux pas le faire pour des raisons médicales; c’est un des nombreux exemples de difficulté pour trouver de la stabilité (sans accessoire je veux dire).

          • Ah d’accord je comprends mieux maintenant :/

  10. Super ton article. Pour ne pas me faire mal au cou avec le poids de l’appareil et de l’objectif, j’ai investi dans un harnais Trekking qui porte l’ensemble. Ca coute environ 40 euros mais quel soulagement, quand je prends une photo, l’appareil est soutenu efficacement et coulisse pour que je puisse prendre des poses différentes. Il convient pour un reflex et un objectif assez lourd. Quand je marche, j’attache le sac bandoulière au harnais. Vraiment bien ! Ca économise les cervicales.

    A+

    • J’ai vu ces systèmes, ça paraît pas mal en effet !!! C’est une bonne chose alors que tu aies pu trouver un système qui te convienne parce que si c’est pour se faire mal quand on fait de la photo, autant arrêter 😛 !

    • Je ne connais pas ce système, je vais voir si ça peut être utile pour mon dos… Merci d’avoir témoigné! 🙂

    • ça à l’air d’être une bonne idée ce harnais, surtout si tu fais des photos de nombreuses heures…

      • Ca y est, j’ai retrouvé la référence du harnais : http://www.trekking.fr/photo/ficheProduit.php?recordID=284

        Et hop, vos cervicales vous remercieront 🙂

        • Merci pour le lien! Par contre… ça marche si on fait 1m64 et 52 kg??? (et on peut porter un gros sac à dos par dessus?) J’ai trouvé aussi des modèles avec carrément une pochette sur l’avant pour ranger un boîtier avec un objectif.

          • pff je n’ai pas tes mensurations de rêve. Mais tout est réglable, je l’utilise en randonnée et de temps en temps j’ai aussi un sac à dos et pas de soucis particulier. Pense juste à mettre un vetement qui couvre les épaules pour éviter les frottements, donc évite le top à bretelles fines. Comme il est livré avec deux jeux de sangles, j’en ai fixé un jeu sur le boitier et un autre sur un sac pour ranger le boitier et un objectif. Vive les randonnées sans problème de poids de matériel 🙂

          • Merci pour ta réponse claire! J’ai vu quelques autres systèmes dans d’autres marques (dont Cotton Carrier, un canadien et il semblerait que Lowepro aussi en produise), je ne sais pas trop ce qui vaut le mieux. Oui pour l’histoire des bretelles m’en parle pas, en été c’est la misère, j’ai un bon sac mais je me retrouve systématiquement avec les épaules sciées si je porte un tout petit haut LOL (déjà qu’avec un haut à manches courtes les épaules n’apprécient pas des masses…) mais c’est quand même mieux que la bandoulière.

          • J’essaierai aussi de voir si je peux tester ces types de harnais et peut-être vous en parler mais je pense que ça peut être intéressant !

        • Merci pour le lien, après avoir vu le prix (modeste) du harnais et ça préentation vidéo, je vais aller faire le tour des magasins de sport pour le tester et, peut-être, l’acheter 🙂

          • Pas sûre que tu le trouves dans les magasins de sport. A Paris on le trouve dans les magasins de photo, je l’ai testé et acheté sur l’avenue beaumarchais près du cirque d’hiver

  11. Merci de tous ces conseils … à me surveiller pour voir si je fais bien !
    Dis-donc, ta photo pourrait bien servir au prochain sujet « autoportrait », non ?

  12. Si je peux me permettre, même en tenant correctement mon appareil photo, (cf : vos images de démonstration) en basse lumière, cad avec une vitesse lente … même en le tenant correctement … les photos restent un peu floue, même avec une belle optique ! IL FAUT UN PIED et encore qu’il soit hyper bien stabilisé 😉
    Et honnêtement, la base de la photographie ce n’est pas la tenue de l’appareil mais plutôt l’oeil, capter l’harmonie de l’environnement qui nous entoure ! :))

    • Ah bien sûr qu’il faut un pied pour les poses longues et en basse lumière, je n’ai jamais dit le contraire ! Je ne vois pas ce que la qualité de l’optique vient faire avec le flou de bougé… Seule la focale (en équivalent grand format) est prise en compte pour savoir à quel temps d’exposition la photo sera floue, rien d’autre n’entre en compte.

      Et autre chose, je n’ai jamais dit que la tenue de l’appareil était la base de la photographie ! Merci de ne pas déformer ou extrapoler dès qu’on donne des conseils aux débutants. Encore heureux que ce n’est pas juste grâce à la tenue de l’appareil photo qu’on va faire des bonnes photos !

      Mais honnêtement, où m’avez-vous vu dire que la tenue de l’appareil photo allait modifier la qualité des photographies, qualité artistique ? Bien tenir son appareil photo permet de ne pas se fatiguer pour rien, tout ça se voit surtout quand on porte du matériel lourd. Et je ne vois pas où j’ai dit que c’était la base de la photographie ?!

      Et si vous aviez parcouru plus longuement mon blog, vous auriez certainement vu que je mets toujours en avant l’importance de la vision de l’oeil du photographe dans la photographie. Y’a quoi voir mon logo… Mais bon, bref !

      • On sait peut être mal comprises 🙂 C’est pas bien grave …!
        En revanche, vous commencez votre post par : Bien tenir son appareil photo, c’est pour moi la base de la photographie et surtout une manière de repérer les débutants quand je croise des photographes.
        Cette phrase m’avait juste interloqué! 🙂
        Bonne journée !

        • Je me suis en effet peut-être mal exprimée mais pour moi c’est important de bien tenir son appareil photo pour ne pas se faire taxer de débutant ;).

        • Bien tenir son appareil ne te fera pas faire des plus belles photos, mais cela t’évitera des crampes du poignet si tu photographie longtemps et tu auras beaucoup moins de photos troublées par des tremblements

  13. Merci pour la leçon 🙂
    Du coup j’ai sorti mon reflex pour vérifier si j’étais une bonne élève, et j’avoue que je faisais un mix entre mal tenir et bien tenir son appareil photo : la main en dessous de l’objectif. Elle servait donc à autre chose qu’à tourner la bague mais j’ai une bien meilleure stabilité depuis que j’ai testé ta méthode.
    Vivement la prochaine leçon !

  14. Grâce à cet article, j’ai essayé la position « bien tenir son appareil » et je viens de découvrir qu’ainsi, j’ai accès à la molette de réglage du zoom qui se trouve dessus (j’ai un bridge qui en possède 2: une sur le zoom et une avec le déclencheur). Si je prends bien cette habitude, cela va être beaucoup plus pratique!!
    Et pour revenir aux problèmes des gauchers et des droitiers, je suis droitière mais je ne pourrai jamais me passer de ma main gauche!!

    • C’est super alors 😀 !!! Comme quoi des petits détails peuvent être importants pour la prise en main de l’appareil photo, que ce soit un réflex ou un bridge !

  15. C’est marrant, parce que moi je le tiens bien en position horizontale, par contre en position verticale je mets la main qui déclenche en dessous ! Et en fait j’ai compris pourquoi je fais ça : parce que ça me gêne de casser mon poignet. Mais bon, si je préfère comme ça c’est aussi surement parce que j’ai un objectif assez léger et peu encombrant ; avec un objectif comme le tiens ce serait une autre histoire…

    • Pareil main qui déclenche en dessous, j’arrive pas de l’autre manière ça me fait mal a la main^^

    • Oui ça casse un peu le poignet, il faut peut-être avoir l’habitude. Je me souviens que quand je faisais prendre la position à ma mère, ce n’était pas non plus si naturel que ça pour elle. Après, comme tu le dis, dès qu’on met des objectifs plus lourds, on voit un réel changement dans la stabilité et ça devient vite indispensable de bien tenir l’appareil photo de cette manière.

  16. En faisant l’exercice autoportarait, je me suis rendue compte que je le tenais juste comme il faut pas !
    Article bien utile donc pour ce thème du projet photo 52 ! On verra qui fait bien ses devoirs, hihi !

    • Comme quoi on prend une habitude en photo et après on oublie de voir s’il n’existe pas de meilleure solution ! En tout cas, contente que cet article ait pu te mettre la puce à l’oreille 😀 !

  17. super article ! et photos convaincantes…
    je vais faire attention à la façon dont je tiens mon apn
    en même temps, quand on ne sait pas, on fait comme on peut !
    et la photo de toi en train de prendre une photo est simplement très belle, tu n’as rien à rougir, et merci au photographe !
    merci pour cette explication, et merci à hellocoton pour m’avoir permis de te découvrir !
    belle belle journée !
    mille bises
    sourire

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

*

Retour en haut