Vous êtes ici : Accueil » Technique photo » Photographie de sport » Photographie de sport : quelques astuces photo en pratique

Photographie de sport : quelques astuces photo en pratique

Après une semaine sous le signe de l’énergie pour le projet photo 52, on continue avec un peu d’action grâce à la photographie de sport. Après plusieurs mariages, je retourne ce week-end à la photographie de sport pour photographier un tournoi de football américain en salle (aussi appelé football arena chez nos amis américains). Je vous ferai sûrement un compte-rendu car ça promet d’être très sportif pour moi ;).

Mais revenons à la photographie de sport que j’apprécie particulièrement. J’avoue qu’avec mon expérience des sujets mobiles très rapides, c’est un atout non négligeable quand je passe en mode photographe de mariage ! Je souhaitais vous donner quelques astuces pratiques pour découvrir la photographie de sport et surtout éviter de faire les erreurs du photographe débutant.

1. Connaissez votre appareil photo et objectifs photo par coeur

La photographie de sport est l’un des domaines de la photographie les plus exigeants avec le matériel photo. Ce n’est pas pour autant qu’on ne peut pas photographier du sport si l’on ne possède pas un appareil photo réflex haut de gamme comme le Canon 1D-X ou le Canon 5D Mark III ! Ce sera juste plus facile si vous savez utilisez votre appareil photo à son plein potentiel. Tous comme les sportifs sur le terrain, vous et votre matériel photo devrez repousser vos limites ;).

photographie sport ironman

Il faut absolument connaître parfaitement le triangle d’exposition avec ses 3 composantes : ISO, ouverture et temps d’exposition. Une fois que vous maîtrisez bien la technique photo, elle pourra passer au second plan pour vous laisser considérer les compositions à réaliser sans réfléchir à votre appareil photo.

2. Capturez l’action

En photographie de sport, pas d’action, pas d’intérêt. C’est un peu caricatural mais quand un spectateur va regarder un sport, c’est pour voir de l’action. Que ce soit un match de football, une course, un match de basket, il faut voir les athlètes en mouvement avec des actions typiques du sport. Si vous ne photographiez pas un nageur en train de plonger, comment pouvez-vous montrer la performance sportive ?

3. Photographiez la balle

Bien sûr, cette astuce photo s’applique aux sports où les athlètes utilisent un objet spécial pour leur sport : ce peut être une balle, un ballon, une batte de baseball,… Je vous laisse faire la liste. Mais photographier un joueur sans la balle fait perdre un peu d’intensité à votre photographie de sport. Par exemple, en football américain, il y a une règle de base à suivre quand on veut réussir une bonne photo de ce sport : « Two faces and a ball » à traduire par « 2 visages et une balle« , qui est une composition gagnante pour la photographie de football américain. La situation typique pour capturer cette composition est lorsqu’un joueur qui court avec la balle se fait plaquer par un défenseur, à la manière du rugby.

photographie football américain

Mais photographier un placage où les deux joueurs sont de dos est une photo ratée. Il faut les 2 visages pour voir les expressions des joueurs qui peuvent faire l’objet de commentaires. Leurs visages et expressions dans les yeux donnent des informations supplémentaires sur l’intensité de l’action, et donc renforce l’énergie de votre photo.

4. Et les expressions des joueurs

Je vous disais un peu plus haut de privilégier l’action dans votre photographie de sport. Un match est toujours un évènement à enjeux. Les 2 équipes veulent à tout prix gagner et l’évolution du match peut donner lieu à des expressions de joie ou de défaite sur les visages des joueurs. Il est facile de capter les expressions des joueurs sur le banc de touche qui suivent le déroulement du match. N’oubliez donc pas de prendre des photos de ces joueurs, ce qui pourra vous donner des images gagnantes !

photographie football américain

5. Connaissez le sport

C’est bien l’un des conseils non photographiques que je souhaite vous donner pour la photographie de sport. Quand on suit un évènement sportif, il faut toujours anticiper l’action. Pour anticiper une action sportive, il faut bien évidemment savoir ce qu’il est censé se passer ensuite. Connaître le sport et si possible les spécificités des jeux des différentes équipes vous aidera grandement à améliorer votre photographie de sport. C’est le seul moyen de ne pas être surpris par l’action car, comme tout va très vite en photographie de sport, il faut prévoir tout ce qui peut arriver.

photographie de sport

Cela se traduit par exemple par un bon placement par rapport au jeu selon ce que vous souhaitez photographier. C’est aussi un risque à prendre en prédisant l’action suivante, qui se produira ou non. En football américain, on peut facilement voir des retournements de situations et si l’on est à un bout du terrain, il est impossible de courir à l’autre bout à temps. C’est un peu du quitte ou double.

A votre tour maintenant !

Avec ces quelques conseils, j’espère vous donner envie de tester la photographie de sport ! Mais je sais que des experts se cachent parmi l’audience de vivre la photo et ce serait avec plaisir que j’aimerais apprendre vos astuces photo pour la photographie de sport ;). N’hésitez pas à relater vos expériences (concluantes ou non) avec la photographie de sport dans les commentaires !

A propos de Cathy

Sur Vivre la Photographie, j'aide les photographes amateurs à apprendre la photo en améliorant leur technique photo et leur retouche photo avec Lightroom et Photoshop. Je suis photographe nouveau-né en Suisse romande.

6 commentaires

  1. Merci pour ces quelques conseils! Surtout celui « deux visages, un ballon », c’est vrai que ça change tout!! Je fais rarement des photos de sport mais c’est vrai que c’est quand même assez sympa à faire (j’ai fait une ou deux fois, mais plutot basket et karaté).

    A+
    Karine

    • Merci pour ton commentaire Karine :). C’est vrai que c’est une règle que tout le monde ne connaît pas (ou comprend mal aussi), mais elle permet de bien débuter en photographie de sport pour tout de suite savoir ce qu’il est important de photographier. D’ailleurs, elle s’applique bien au basket, il faudra que tu essaies pour voir :) !

      • Oui c’est sur, me reste à trouver un match! La seule différence est que le joueur de basket garde rarement le ballon à la main comme ça (et il se fait pas plaquer mais ça c’est un détail). Donc le cadrage sera moins serré comme il va dribbler. J’avais fait quelques photos de basket il n’y a pas longtemps, il faut que je les mette sur mon blog :)

        En tout cas celle du joueur qui lève les bras sous la pluie (neige?) est juste énorme! Bravo!

  2. Des photos de sports…..j’accoure !

    Pour moi, le sport sera le vélo…avec mon fils junior !

    pour certaines photos, je m’accroupis ; sur d’autres comme les filés, il faut suivre le coureur (on peux utiliser alors le 1/125s voire…le 1/60 ! ) et déclencher lorsqu’il passe devant vous (pour cela, prévoir l’endroit ou l’on veux déclencher, se mettre droit dans cette position et tourner le buste dans l’axe de départ…)…
    je ne sais pas si je me fais bien comprendre !!! enfin, essayez !!!!
    et vive le sport !
    😉
    ++

  3. Bonjour,
    Super article et merci pour tes conseils.
    J’aime beaucoup la photo de sport et depuis un bon nombre d’années je regarde sans pratiquer.
    J’ai investi il y a bientôt deux ans dans un reflex, pas génial pour faire de la photo sportive mais budget serré à l’époque.
    J’apprends petit à petit par manque de temps mais dès que j’ai le temps, je lis, j’apprends et pratique.
    J’ai mis en ligne une ‘galerie’ que n’alimente au gré des matchs, ça me ferait plaisir que tu y jettes un œil. Je ne me suis jamais soumis à un regard affûté. J’ai un petit faible pour le noir et blanc (ça se voit à peine) 😉
    Bonne continuation,

    Ps:superbe la photo sous la neige !

    Julie

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Retour en haut