Vous êtes ici : Accueil » Matériel photo » Photographie de voyage : passer incognito avec son matériel photo

Photographie de voyage : passer incognito avec son matériel photo

Quand on voyage, on a tous envie d’emporter son matériel photo pour réaliser de beaux clichés et immortaliser tous ces moments. Comme je vous le disais dans un autre article, je me prépare à partir en voyage et je suis donc en plein dans les préparatifs de mon matériel photo pour ce voyage.

Où que l’on parte avec son matériel photo, on préfère éviter de se le faire voler ! Et pourtant, les appareils photo sont des objets de technologie facilement repérables, que ce soit par leur taille (surtout si on parle d’un réflex) mais aussi du fait quon se balade souvent avec l’appareil photo à la main (ou autour du cou si on se la joue touriste japonais !). Pour ma part, je suis une véritable parano de l’appareil photo, que ce soit en voyage ou hors voyage. J’ai toujours envie de passer incognito et ne pas me faire « repérer ». Mais comment faire pour être discret avec un appareil photo réflex ?

Appareil photo réflex discret

Effacer la marque et le modèle de l’appareil photo

Vous savez sûrement qu’avec un appareil photo réflex dédié au sport, il m’est difficile de rester discrète car sa taille en « impose ». J’ai toujours trouvé très pompeux d’avoir la marque et le modèle d’un appareil photo écrit dessus… Je ne sais pas pourquoi mais je suis comme ça ! Alors pour passer plus inaperçue (et me sentir mieux ;)), j’ai simplement recouvert les logos, sigles et lettres reconnaissables de mon modèle d’appareil photo, à savoir Canon, 1D et III qu’on devrait voir sur l’avant de l’appareil photo. Vous pouvez voir cela sur la photo ci-dessous (je précise qu’il y a bien 3 mains qui tiennent l’appareil photo ;)).

 

Pour voir la différence avec l’appareil photo original, voici ce que vous auriez dû voir :

Alors attention, n’utilisez pas n’importe quoi pour recouvrir ces sigles. Le mieux est d’utiliser du gaffer adapté qui ne va pas laisser de trace ou de colle quand vous le décollerez : c’est le gaffer utilisé en studio pour les éclairages par exemple.

Vous pouvez par exemple en trouver sur le site Miss Numérique.

Pour continuer avec l’appareil photo, je n’ai jamais utilisé la lanière fournie avec l’appareil réflex. J’ai des fois l’impression que c’est là aussi juste pour montrer le modèle qu’on porte autour du cou. Quand j’avais acheté mon sac photo, j’avais également craqué sur une lanière bien plus sympa à mon goût que celle fournie avec l’appareil photo (et en plus ça peut faire un très joli cadeau de Noël ;))!

Objectif photo discret

Et oui, je ne me suis pas arrêtée à mon pauvre appareil photo. Mes objectifs photo, hors le 50 mm f/1.8 de Canon (sur la première photo) passent incognito grâce à mon ami le rouleau gaffer. J’ai « effacé » toutes les informations concernant les objectifs photo, à savoir la marque, la focale, l’ouverture maximale et surtout recouvert la ligne rouge lorsque j’ai un objectif L. Cette ligne permet de facilement repérer les objectifs plus « coûteux » et les voleurs devraient connaître sa signification. En pratique, mon matériel photo rendu discret donne ce que vous aviez pu voir dans l’article sur comment bien tenir son appareil photo. Ou plus récemment mais toujours avec le même couple appareil photo – objectif photo (et monopied issu du trépied TSC-428G de Redged) :

Merci à Roger Rohr pour la photo !

A propos de Cathy

Sur Vivre la Photographie, j'aide les photographes amateurs à apprendre la photo en améliorant leur technique photo et leur retouche photo avec Lightroom et Photoshop. Je suis photographe nouveau-né en Suisse romande.

31 commentaires

  1. conseils étonnant, je ne m’attendais pas a ça… et j’ai un peu le même probleme qui se profile devant moi pour les jours qui viennent…

    Je ne sais pas si les éventuels voleurs se détourneraient d’un gros appareil photo avec un gros objectif, juste parce qu’il apparaît « no-name » ou sans liserai rouge… S’il sont suffisamment connaisseur pour savoir qu’un liserai rouge signifie série L, je ne crois pas qu’ils doivent s’approcher jusqu’à pouvoir lire la marque pour identifier un appareil de qualité.
    J’ai un doute, mais si ça peut te rassurer c’est l’essentiel ! Désolé pour mon commentaire si au final il accrois ta crainte des vols 😉

    • Hi hi, ne t’inquiète pas, ton commentaire n’accroît pas ma crainte du vol ;). C’est juste que j’ai fait l’expérience avec mon appareil photo et, malgré ce qu’on pense, ça attire moins l’oeil même s’il est plus imposant que la moyenne des appareils photo.
      La lanière est, à mon avis, le premier élément qui va attirer l’oeil. Franchement, ça se voit de très loin et en plus dessus, tu as la marque et souvent le modèle de l’appareil photo. Donc là oui, pas besoin de s’approcher. Mais si la lanière n’est pas celle d’origine, là ça attire beaucoup moins l’oeil, je peux te l’assurer !

      • Pour la lanière je te rejoins totalement, c’est vraiment tape a l’oeil en général…

      • Je suis d’accord, la lanière ne permet pas de passer inaperçu… Surtout pour avec mon reflex Nikon où le nom de la marque est écrit en jaune vif.
        Quand j’ai vraiment besoin d’être discret, je préfère utiliser mon compact expert (Canon S100). Certes la qualité d’image est moins bonne mais il est vraiment passe-partout.

      • Il manque le gaffer sur l’avant de l’obj où son aussi noté les informations !

        Je suis d’accord qu’il faut faire attention quand on sort seul avec son matériel, mais c’est poussé loin quand même ^^

        Je m’inquiète pas sur le miens il y a pas le modèle écris sur la lanière, donc pas rentable à voler xD (600D)
        Pour les obj, je pense qu’il suffit d’en mettre juste sur la ligne rouge, si plus, ça montre que ça cache quelque chose…

        Mais j’ai jamais essayé, est ce que ça laisse vraiment « aucune » trace ? Les modèles télé-objectif eux sont vraiment pas discret, même si ont peut penser qu’il s’agit d’un f4… (mais ça reste encore un peu cher même en f4)

  2. C’est une excellente idée que de masquer le matériel avec du gaffer ! Merci pour l’astuce :)
    En plus ça offre une (légère) protection contre les rayures, ce qui peut s’avérer utile également.
    Je pense que je vais essayer, même si mon matériel est bien moins « imposant » ;p

  3. Alors moi j’avoue que l’appareil en lui même ne me gène pas, j’aime bien ma sangle Nikon et laisser les infos sur les objectifs…
    par contre, le sac de transport, lui se repère facilement, on sait ce qu’il contient… Et ça ça me gène plus ! Surtout lorsque je dois prendre le métro ou marcher dans la rue !

    Cathy il me semble que tu proposais de jolis sacs, mais je n’arrive pas a mettre la main sur le post ! :)

  4. Oui en fait c’est la marque qui passe incognito car finalement l’appareil et le matériel restent toujours imposants. Et quand on veut te voler je crois que n’importe quel adhésif n’y changera rien… 😉 Je pensais que ton article abordait d’autres choses, du style taille du matériel, sacs, etc. En photo de rue notamment, certains préconisent carrément de revenir parfois à des compact ou des bridges de bonne qualité, ou d’employer des petits objectifs, etc bref des techniques pour aborder les gens sans se faire forcément repérer. Je pensais l’article rédigé en ce sens. Personnellement j’ai rarement des problèmes de « repérage » et j’apprends à vivre avec le regard des gens, plus intrigués par l’usage de l’appareil à des lieux pour eux incongrus que par la marque (car pour tout un quidam c’est surtout la « taille » qui leur fera dire « wah les photos vont être réussies avec ça! »). En vacances en Espagne les gens ne font pas la différence au niveau du sac à dos (lowepro, tout noir), ils en ont rien à cirer. Finalement il n’y a -d’après ma maigre expérience- que les gens qui s’y connaissent, donc les photographes pour la plupart, qui sont capables de faire les curieux et déterminer si ton sac à dos est un sac à photo LOL. PS: pour la lanière, il y a une méthode simple et moins onéreuse: la porter à l’envers!!! Dans la mesure évidemment où on porte l’appareil autour du cou ou en bandoulière relativement serrée, faut vraiment être curieux pour voir de quoi il s’agit… Restera juste le boîtier. Après je suis tentée de dire qu’il faut pas non plus devenir parano, à ce compte-là faut prendre une très grosse assurance et basta. 😉

    • Le modèle est aussi important parce que, certes mon appareil photo est plus gros que les habituels réflex, mais quand tu vois de loin un 5D Mark III, difficile de le différencier d’un Canon 1100D… Et le prix n’est pas franchement le même, donc c’est pour cela que les sangles qui donnent le nom du modèle de l’appareil photo donnent vraiment l’information principale.

      Pour ce qui est de la photo de rue, personnellement je suis assez sceptique sur ce sujet. Je ne pratique pas vraiment ce type de photographie alors je ne peux pas être sûre de ce qui se passerait en pratique mais, en tant que simple piéton, je comprends les gens qui n’ont pas envie qu’on les prenne en photo sans demander de permission, que ce soit avec un gros réflex, un compact, un hybride ou même un smartphone… Dans cet article, je parlais plutôt du matériel photo qu’on possède déjà parce que si on dit qu’il vaut mieux se racheter un compact ou hybride pour la photo de rue, ben c’est encore un investissement (et le reste du matos photo reste à la maison…). J’accroche pas personnellement à cette vision des choses ;). Mais comme je le disais, je ne pratique pas la photographie de rue et ne suis donc pas vraiment une experte du domaine et surtout du terrain !

      • Non non il ne s’agissait pas de changer de matériel mais de comment employer ce qu’on a pour rester discret; pas qu’en photo de rue mais architecture, voyage… Bref c’est vaste!
        Pour la sangle la mienne fait partie des vieilles il n’y a que la marque et EOS indiqué dessus. Il suffit de la retourner pour qu’on ne voit plus rien car en dessous c’est tout noir. Après je trouve ça relativement dommage de se « prendre le chou » pour des considérations pécuniaires (entre autres): quelle honte il y a à avoir à débourser telle quantité de pognon pour tel matériel? Surtout quand tu es un pro et que c’est ton outil de travail? C’est comme si un artisan devrait avoir honte de dire combien il a payé telle et telle machine pour pouvoir réaliser ses créations et « vivre », tout simplement. Et franchement perso bien que je sois amatrice depuis des années, je ne saurais pas reconnaître tel appareil d’un autre si ce n’est le mien (et encore) à moins d’avoir le nez sur le modèle et de ne chercher qu’à savoir ça (ce dont franchement on se fiche royalement à moins d’avoir un gros problème d’égo – pas de méprise hein, je ne parle pas de toi Cathy – style celui qui cherche à en avoir « une plus grosse que l’autre »). Heureusement la plupart d’entre nous n’avons rien à cirer du modèle d’appareil… comme je l’ai dit, il n’y a majoritairement que les photographes (et les voleurs) pour s’intéresser de près à un modèle précis. 😉

        • Hi hi malheureusement tout le monde ne pense pas comme toi Estelle ;). Tu sais, j’ai rencontré pas mal de gens qui étaient très intéressés par le fait d’avoir le plus gros appareil photo, les problèmes d’ego existent beaucoup plus que tu ne le penses en photographie ! Je suis du style discrète justement pour ne pas mettre en avant que j’ai un « plus gros » appareil photo que d’autres, alors que ce choix a ses raisons logiques (photographie de sport).

          Pour autant, je trouve dommage de devoir repasser au compact ou hybride juste pour passer inaperçu et faire des photos. Si tu as un compact et un réflex, le plus souvent tu pourras faire plus de choses avec le réflex. Par exemple, pour la photo de paysage avec filtres, aucun autre choix que de sortir l’appareil photo réflex (vu que mes filtres lui sont dédiés). C’est ce que je disais dans le fait de devoir investir dans du matériel exprès pour passer inaperçu. Je n’ai pas de compact et si j’en achetais un, ce ne serait pas pour passer inaperçue mais juste pour être plus légère, ce qui est totalement différent.

          Voir des gens photographier dans la rue avec des gros réflex ne me dérange pas le moins du monde, tant qu’il n’est pas braqué sur moi. Et là, comme je le disais avant, ce n’est pas l’appareil photo en lui-même qui dérange mais le fait de prendre des photos sans demander. Le but de cet article est vraiment de faire avec ce qu’on a sans changer de matériel ;).

          Pour la lanière, je trouve que c’est moins agréable de le porter avec l’autre côté, j’avais testé et pas apprécié (peut-être à cause du poids de l’appareil).

          • Je pense qu’il y a eu grosse méprise sur le sujet du matériel « compact », je n’abordais pas ça du tout en terme de qualité (bien que si on retourne dans le passé, de simples compacts argentiques aient produits de meilleurs clichés que certains reflex numériques d’aujourd’hui, la qualité n’étant pas seulement une histoire de définition mais aussi de composition, de sujet, de grain… exemple même des polaroïds de Warhol) et je ne comprends pas que tu insistes sur une idée qui n’a pas lieu d’être d’autant que je ne suis pas celle qui la préconise car je ne fais pas véritablement de photo de rue, en particulier parce que ça va être mal pris et que les gens sont vite enclins à psychoter et à voir des pédophiles et des malades partout.
            Ceci dit, en laissant de côté la qualité (surtout une histoire de JPG et de possibilités de réglages) tu ne peux nier le fait qu’un compact passe plus inaperçu (en plus de la légèreté que tu as évoquée) qu’un Reflex. Je pense que c’est un énorme tort que d’être trop élitiste et laisser de côté (voire dénigrer: attention je ne dis pas que c’est ce que tu fais, pas de méprise encore une fois) d’autres formats qui peuvent permettre malgré tout de faire de la photo quand on maîtrise bien le matériel (certains font des macros tout à fait honorables avec compact ou bridge et de la débrouille).

          • Je ne parlais pas forcément de qualité quant au réflex face au compact mais plutôt de polyvalence au niveau des focales et ouvertures disponibles, c’est tout ;). Si on veut à tout prix passer inaperçu, alors pourquoi ne pas simplement utiliser un smartphone plutôt même qu’un compact ou hybride, pour aller jusqu’à l’extrême ? Je trouve juste dommage de choisir un type d’appareil photo seulement pour passer plus inaperçu qu’avec un réflex, tu vois ce que je veux dire ?
            Et pas de souci entre nous, j’adore avoir des discussions comme celle-ci avec toi :) !

          • Estelle, concernant les sacs photos, personnellement j’utilise un sac en bandoulière et non un sac-à-dos, et ça se repère facilement qu’il s’agit d’un sac d’appareil photo reflex 😉

  5. Je pense que parfois il faut savoir « ne pas » prendre de photos pour apprécier un peu plus son voyage et être serein 😉

  6. Suis dans la mouise pour ne pas me faire repérer moi, mon boîtier lui-même est rouge 😉 !!! (ils n’avaient plus de stock pour le noir…)

    • Ah oui, là c’est autre chose :p ! Mais tu sais, on n’a pas l’habitude des appareils photo rouges donc, paradoxalement, tu ne devrais pas attirer l’attention 😀 !

      • Pour le moment c’est raté, les gens le repèrent direct 😉 Mais en revanche tes astuces sont vraiment des bonnes idées, je vais investir dans le gaffer !

  7. Un article qui a ouvert bien des débats… merci car je n’avais pas trop réfléchi à ce problème, pour l’instant je n’avais qu’un modeste APN mais j’y faisais très attention et c’était facile.

  8. Ma fois, voilà un article qui déchaîne les passions …
    Perso, j’essaie de ne pas lâcher mon appareil des yeux ni des mains… même s’il commence à dater un peu, je l’aime fort !!!
    Depuis quelques temps, j’avais envie d’habiller ma lanière d’u autre tissu, je pense que c’est un argument complémentaire pour me lancer …
    J’aime bien ton idée aussi de cacher les marques …

  9. Je me suis fabriqué une nouvelle sangle pour mon appareil quand je l’ai eu histoire de le rendre plus sympa et de virer cette affreuse marque géante ! Si cela vous intéresse, je vous ai fait un rapide post sur le sujet. C’est par là :
    http://caro-maboiteaimages.blogspot.fr/2012/12/une-nouvelle-sangle-pour-mon-appareil.html

  10. ccou. Est ce que qq’un a déja utilisé la pogo ou autre mini imprimante en voyage? il me semble que ca peut améliorer le contact avec les gens (et tjrs mieux que d’offrir des bonbons aux enfants !) pour avoir de beaux portraits?
    Qu’en pensez vous? connaissez vous c ematériel? que conseillez vous?

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Retour en haut