Vous êtes ici : Accueil » Projet Photo 52 » Projet Photo 52 : interview de fujiia

Projet Photo 52 : interview de fujiia

Et une petite interview d’une participante de cette édition 2012 du projet photo 52 ! Je me reconnais totalement dans la partie du blog de cuisine qui dérive à cause de la photographie. Comme quoi, la photographie est vraiment une passion dévorante, même pour nos blogs respectifs 😛 ! N’hésitez pas aussi à lire et relire les autres interviews ou à vous faire interviewer si ce n’est pas déjà fait ;).

Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Je m’appelle Laure, je suis franco-américaine et en général les gens trouvent ça trop trop cool ou trop trop nul. Que ce soit dans un pays ou dans l’autre, j’ai du mal à assumer ma différence. J’ai commencé un blog il y a à peu près deux ans dans le but d’archiver mes recettes, certes, mais surtout pour avoir un espace de libre expression. Si mon prénom a toujours été écorché quand je vivais aux états-Unis, j’ai pensé qu’utiliser mon pseudo de pseudo-artiste ne me changerait pas trop et en effet, vous avez eu du mal à écrire fujiia au début. Je ne suis pas une sadique, je n’ai pas fait exprès de trouver un pseudo avec deux « i » d’affilée, il y a une histoire derrière tout ça, mais c’est secret. Ce que je peux vous dire, c’est que ça n’est en rien japonisant, même si ça peut en avoir l’air.

Depuis quand pratiques-tu la photographie et avec quel matériel ?

D’une certaine manière, j’ai toujours pratiqué la photographie. J’ai commencé avec un compact, ai eu un reflex Nikon avec lequel j’aimais prendre des diapositives, même si je n’avais pas de quoi les projeter, j’aimais le côté un peu secret. Bien plus tard, j’ai enchainé les compacts et les bridges numériques sans trouver mon bonheur. Je ne comprenais pas pourquoi il n’existait pas l’équivalent en numérique des appareils photo jetables, c’est-à-dire une mise au point fixe à 50cm avec un iso spécifique, une ouverture et une vitesse fixe avec flash automatique pour le soir. C’est ce que je recherchais pour un compact, pas un appareil qui met trois heures à faire la mise au point au mauvais endroit (et de quoi aider les vieux qui, encore aujourd’hui, n’ont pas compris qu’il ne faut pas juste appuyer sur le bouton). Aujourd’hui, j’ai trouvé mon duo de choc. J’ai mon reflex Canon 350D (que j’upgraderai un de ces quatre) et mon petit passe partout compact préféré, le Canon Powershot S95 qui permet les réglages manuels. Aujourd’hui, j’ai aussi mon téléphone portable qui prend des photos correctes et qui a l’avantage de toujours être avec moi.

img_0392-800

Comment t’es venue la passion de la photographie ?

Petite, lorsqu’on voyageait avec la famille, on avait UN appareil : un compact. C’était toujours mon frérot qui l’avait. Et en fait j’étais jalouse, je chouinais et parvenais à l’avoir cinq minutes et c’était reparti.

D’autre part, quand je prenais le train je m’amusais à cligner des yeux des que je voyais un paysage photogénique. Je rêvais secrètement d’avoir un polaroid intégré à mes yeux (ou à mes lunettes, j’ai toujours été myope).

Vers quinze ans, mon père m’a offert mon premier appareil photo rien qu’à moi. Un compact, mais avec des modes scène que je découvrais et le format panoramique en option (selon l’endroit ou je les faisais développer tantôt j’avais des photos énormes et allongées, tantôt j’avais un format normal avec des bandes noires).

As-tu des projets photographiques et si oui, peux-tu nous en dire plus ?

Je n’aime pas dévoiler trop de moi, mais il se trouve que j’habite dans la ville du festival de photo-journalisme Visa Pour l’Image (une petite recherche google et vous saurez où j’habite^-^). Il se trouve que je suis complètement étrangère à ce festival, je n’ai jamais été à une conférence, ni rencontré les organisateurs ni les participants. J’ai vu des expos gratuites, c’est déjà ça! Si je peux parler d’un projet photographique, ce n’est pas tant d’être moi-même exposée, ce serait plutôt de prendre mon courage à deux mains et tenter de trouver comment je pourrais participer au développement de ce festival. Faire des rencontres et être actrice directe au lieu de voir discrètement de loin.

p1040407-800

As-tu déjà suivi un stage ou des cours photo ? Si oui, qu’en as-tu pensé ?

C’est vers dix-huit ans que j’ai eu mon reflex Nikon. Au même moment j’ai pris un cours du soir de photo. Ça fait partie des nombreux échecs de ma vie. Si j’ai bien une qualité, c’est la faculté d’enchainer les échecs. J’ai arrêté pile quand j’allais apprendre à développer les photos en noir et blanc. Même avec le digital aujourd’hui, c’est inévitable que ça aurait un grand plus. Mais ce qui est fait est fait et j’ai appris tout un tas d’autres choses notamment en lisant des livres sur la photo (et plus récemment grâce à internet).

Aujourd’hui pour moi, Vivre la Photographie est un cours de photo et le projet photo 52, c’est les travaux pratiques.

img_1140-800

Quel type de photographie préfères-tu ?

Ou la, c’est dur !!

Je privilégie toujours le côté esthétique et pour autant je n’accroche pas trop à la photo de mode. Mon reflex est doté d’un objectif macro qui m’empêche peut-être de progresser, mais qui me permet de projeter ma vision de myope. J’arrête pas de le dire alors vous allez en avoir marre.

C’est très dur de dire quel style j’aime, je me laisse plutôt guider par les impressions, les sentiments, l’instinct.

As-tu un site ou un blog pour te suivre photographiquement ?

J’ai un blog qui a commencé comme blog de cuisine, mais je crois qu’il est train de changer radicalement de cap. J’ai développé ma passion pour la photo ces derniers temps, mais j’ai aussi renoué avec le design, la mode, l’art (oui, ça contredit ce que j’ai dit avant !!), domaines dans lesquels j’ai grandi mais que j’ai fuis en voulant trouver ma voie. Ce blog m’a ouvert des portes et pourtant je me demande encore ce qu’est un blog, à quoi ça sert, comment ça marche…

Veux-tu ajouter quelque chose ?

Voilà maintenant que vous avez (ou pas) lu mon roman, voici :

1) une photo de moi (mais de derrière, je suis pudique)

2) une photo des meilleurs omusubi du monde, chez Sunny Blue (oui, je fais de la pub, mais au moins une fois par semaine, je me dis que j’aimerais bien pouvoir en manger n’importe quand:-( )

3) et un arbre fleuri sous un temps maussade. J’ai toujours aimé capturer la flore en photo

Je ne sais pas si ces photos sont très représentatives, mais elles ne figurent ni sur mon blog ni sur Flick, donc elles sont inédites.

A propos de Cathy

Sur Vivre la Photographie, j'aide les photographes amateurs à apprendre la photo en améliorant leur technique photo et leur retouche photo avec Lightroom et Photoshop. Je suis photographe nouveau-né en Suisse romande.

35 commentaires

  1. Ravie d’en savoir plus sur toi :)
    Et moi je trouve ça cool ta double nationalité, tu dois être bilingue et rien que pour ça, ça doit être bien pratique ! 😀

  2. Oui, c’est sûr, ça a aussi des avantages ^^
    Je ne me rappelais plus trop de ce que j’avais écris… ce que je peux être pudique! Dingue ça!!

    Merci Cathy pour cette idée d’interview
    À bientôt et bon mois d’aout!

  3. Chouette de te connaitre un peu plus et je ne trouve pas qu’être franco américaine soit un problème, je trouve ça génial moi.
    En plus tu habite une région super jolie tu va pouvoir t’éclatée niveau photos.
    Bonne continuation pour le projet 52.

  4. Ce n’est pas du tout un problème, rassures-toi. Et c’est vrai que ma région est belle. Rien que pour le thème Vacances, j’ai pu constater à quel point j’avais de la chance. Les photos ont été prises à Banyuls-sur-Mer, une bouffée d’air frais à 40 min de chez moi ^^
    Merci encore… … …

  5. J’aime beaucoup ta phrase sur vivre la photo comme cours je le vis vraiment de la même façon. Jolie interview bon mois d’août

  6. Merci Nemith. Un cours avec les rencontres qui vont avec^^
    Bonne semaine, bon mois d’aout 😉

  7. Une interview qui donne envie de te connaître !! lol !

    A bientôt !

  8. Ben je bouge pas… 😉 peut-être un jour
    bises

  9. Ravie de faire ta connaissance via cet interview.
    Je me posais plein de question sur ton nom, me voilà (un peu) éclairé 😉
    Laure est mon 2ème prénom et j’en voulais à ma maman de ne pas l’avoir mis en 1er, jusqu’à ce que je l’entende dans la bouche de mes copines de classe… avec l’accent du Nord c’est horrible 😉
    au plaisir de continuer les cours « Cathy » à tes côtés !

  10. Super interview , ça fait plaisir !!! Bonne continuation dear Fujiia !!! So proud of You sista girl !!!<3

  11. Ha ha, avec l’accent du nord, c’est quelque chose! En anglais, c’est pire! Mais en général, après dix minutes à expliquer que ce n’est ni Laura, ni Lorie, ni Loren et encore moins Lord, on me dit que c’est « beautifull » en soupirant de bonheur!
    Bonne continuation, tu fais beaucoup de progrès!!

  12. Dolphin, c’est un concept! 😉

  13. ravie de te rencontrer…. enfin de te lire.
    c’est cool la double nationalité – ça permet de se démarquer un peu.
    je ne connaissais pas ton blog, je vais aller m’y promener un peu.
    à bientot

  14. Je vois qu’on a la même histoire de la passion de la photographie 😀 Comme quoi il est bon d’avoir été frustrée à une époque de se voir (presque) interdire de toucher un appareil photo pour qu’on s’y intéresse encore plus !

    ravie de faire ta connaissance ^^

  15. Bonjour Isabelle, et enchantée aussi. À bientôt et bonne continuation!

    Et bonjour Eilectrick, je ne crois pas qu’on se soit déjà officiellement dit bonjour (enfin, peut-être que si…). Ton site est impressionnant. Faudra que j’aille voir ça de plus près. Ça me donne des envies de renouveau pour mon blog que j’ai de toutes façon cruellement besoin de mettre à jour.

    Merci les filles :-) bises

  16. Bonjour Fijiia,
    J’aime bien lire ces interwiewes de passionnées de photographie. Et je suis souvent surprise de voir que beaucoup ont appris quasiment seule les mystères de la photo ….
    J’admire bien souvent les clichés … et les tiens ne sont pas en reste !
    J’en ai profité pour découvrir ton blog…
    Bises

    • Merci Claire. Il n’est jamais trop tard pour débuter, c’est ce que j’aime dans ce projet. Il y a déjà de sacrés talents confirmés, mais tout le monde a la place de progresser. Si tu n’as pas de blog, tu pourrais peut-être ouvrir un compte Flickr où tu pourrais en dire un peu plus sur tes photos. Mais ce n’est qu’une idée, si ça te chante seulement! 😉
      Aller, bises

  17. Au risque de paraitre un peu agressive ( ce qui n’est pas le cas) ,
    si tu n’aimes pas te dévoiler, pourquoi participer à cette interview ?
    Et si tu es vraiment pudique, pourquoi mettre une photo de toi ?
    Et pourquoi tenir un blog …

    Je t’avoue avoir un peu du mal à te suivre. Tu fais les choses  » à moitié », tu abordes des thèmes, et puis tu fuis les explications.
    Tu t’inscris ici en temps qu’amatrice photo, mais tu renonces à l’idée d’être exposée …

    Pourquoi tant de contradictions dans tous ce que tu dis ….
    Et il est évident qu’en photo, l’esthétique occupe une place prépondérante, ce n’est pas pour autant qu’il existe un lien entre ce terme et la mode.

    Et j’imagine que ton surnom doit avoir un rapport avec Fuji ? et que le A c’est pour le côté féminin ? Soit tu en as trop dit, soit pas assez …

    Enfin, j’aimerais que tu m’éclaires sur ces points, qui je te l’avoue, ne me laisse pas comprendre ton travail comme il se doit !
    :)

    Amicalement

    • Je me permets de répondre car je ne suis un peu dans la même situation que fujiia au niveau de son caractère timide. Je suis également très réservée mais je trouve que, même si c’est paradoxal, tout ce travail « d’exposition » est un travail sur soi. Et sachant qu’on est sur le web, il est un peu plus facile de se « dévoiler » qu’avec des personnes qu’on cotoie dans la vraie vie tous les jours (dans mon cas, peu de personnes autour de moi savent que je tiens ce blog et que je m’intéresse tant à la photographie).

      • Merci Cathy, tu expliques ça très bien ^-^

        • Ravie de mieux te connaître Fujia.
          Je vois le commentaire de Cathy et je dois dire que c’est tout pareil pour moi, je ne dis pas à mes connaissances ni même ma famille que j’ai un blog ! je ne suis jamais trop satisfaite de mes photos et très réservée mais par la blogosphère c’est différent et ça m’a permis bien des ouvertures, et de progresser (enfin, j’espère)
          Moi aussi je suis entre deux nationalités, ça ne me gêne pas, j’en suis même très fière. Mais depuis quelques mois je dois batailler vis à vis de critiques diverses et variées car il s’agit de la Grèce…
          A très bientôt, je passe la plupart de mon temps en photo à capturer la flore moi aussi!

          • Salut Eva,
            C’est vrai que c’est une chance incroyable de grandir entre plusieurs cultures. Et l’envers du décor, c’est que toutes les occasions sont bonnes pour lancer le débat politique ou déballer des préjugés.
            On est nombreux à photographier la flore! Faut dire que c’est un sujet infini et merveilleux… !
            Bonne continuation et à bientôt!!

        • Quand on le vit, c’est vrai qu’on peut mieux le comprendre et l’expliquer ;).

  18. Bonjour Flo (je peux dire Flo?)
    Je ne sais pas vraiment comment te répondre. J’ai répondu au questionnaire comme ça me venait et ces interviews ne sont qu’un aperçu des participants du projet.
    Je ne pensais pas en avoir trop dit ou pas assez, j’ai essayé d’évoquer les aspects les plus importants en rapport avec la photographie.
    Ça fait partie de mes projets de mettre à jour la page profil de mon blog et cette interview (ou du moins ton commentaire) est la preuve que ce n’est pas si facile de faire un résumé concis avec juste ce qu’il faut dedans.
    Pour répondre à tes questions, je suis pudique, oui, timide, plutôt, et ce, de manière maladive. D’autre part j’ai toujours aimé faire le clown et avoir l’attention. Ça peut paraitre contradictoire, je te le concède. Depuis quelques temps, via mon blog notamment, j’essaie de trouver la juste balance entre la pudeur et l’exhibition et ce n’est pas chose facile. J’essaie de m’affranchir, me confronter au monde, tout en avançant à petits pas parce que je ne sais que trop bien à quel point c’est dur de se relever après une chute. Et puis il faut donner le temps au temps.
    Je ne renonce en rien à l’idée d’être exposée, juste pas à un festival de photojournalisme qui se tient dans moins d’un mois. Chaque chose en son temps.
    Pour ce qui est du lien entre l’esthétique et la mode, c’était un raccourcis un peu rapide qui mériterait peut-être d’être développé. À voir.
    Pour le surnom tu as tout faux 😉 J’ai tapé des lettres au pif sur un clavier quand j’avais quinze ans (j’en ai le double aujourd’hui) et c’est resté tout ce temps.
    J’espère t’avoir un peu éclairée. J’espère surtout que je n’ai pas empiré le côté « trop ou pas assez »!! Si tu as d’autres questions, ben, je suis là…

  19. Je te remercie pour ta réponse franche, et assez explicite.
    Je peux tout à fait comprendre que certaines personnes soient plus timides que d’autres, et c’est là quelque chose que je respecte.
    J’ai simplement ressenti un sentiment d’énorme confusion de ta part en lisant ton interview, et plutôt que de m’aider à te connaitre d’avantage , ce questionnaire avait brouillé les pistes plus qu’autre chose.
    On pourrait croire que la sphère plus  » intime » d’un photographe est un point moins intéressant pour ceux qui regardent son travail, mais je percois cela comme une erreur.
    Le vécu est sans doute la clé d’une quantité d’infos qu’on retrouve dans ses clichés. ( D’ailleurs pourquoi créer cette plate-forme interview au sinon ? )
    Et il est normal de ne pas avoir à se dévoiler tout à fait et à raconter ici sa vie dans ses moindres détails, mais l’idée que tu engages des sujets de conversation pour les refermer aussi vite, c’était un peu frustrant… :)

    Merci donc pour les précisions, et bonne continuation

    Flo ( oui, tu peux m’appeler ainsi :) )

  20. ccou. Moi aussi j’ai été frappée par cette ambiguité de personnalité, ce gout du secret… tu ne serais pas gémeaux par hasard? :-)
    mais moi je pense que ça peut être une force pour un artiste, entretenir le mystère, y a rien de mieux !!! ouvrir la curiosité, laisser place à l’imagination des gens, … Si tu le fais ressortir sur tes photos ça pt être top ! Par contre j’aime moins quand tu parles de « cumuler les échecs », ça c’est négatif, on peut avoir des regrets mais ce n’est pas forcement des échecs car y’a tirs qq chose de bien qui en ressort.
    quand à ton speudo j’adore, avec le logo créé sur ton blog c’est génial !

  21. PS : je crois que pour ceux qui manquent de confiance en eux, participer à l’interview sur ce site peut faire du bien quand les retours sont positifs c’est super agréables !!! :-)

    • Coucou Stéphanie (eh oui, maintenant j’ai lu ton interview, hi hi!),
      Tes impressions et celles de Flo sont un peu un coup de pied dans le derrière. Je sais bien que je suis secrète, mais à ce point?
      Sinon je suis poisson 😉 Et je cache un gros gros démon, je dois le manipuler avec soin et pas le laisser sortir sans laisse! 😉
      Ah oui, et pour les échecs tu as raison, d’autant qu’à côté de ça, j’ai aussi accompli pas mal de belles choses.
      Et pour être tout à fait honnête, j’apprécie beaucoup votre franchise à toutes les deux (les autres aussi, mais c’est quand-même plus facile de caresser dans le sens du poil, hein)
      Alors merci et oui, messieurs dames les participants au projet 52, faites vous interviewer, on veut en savoir plus sur vous!

  22. Des photos inédites, ça j’adore !!!!

  23. Merci Caroline
    J’ai remarqué il y a quelques jours qu’en fait, la dernière photo, je l’avais déjà mise sur Flickr. Décéption ultime, grrr :-)

  24. hihi ! j’avais lu ton interview mais je n’avais pas commenter car j’attendais l’échange de post en dessous !

    C’est vrai que la partie « cour de photo » fait très noire…

    J’ai l’impression aussi que tu pars un peu dans tous les sens, je me retrouve dans cet aspect 😀

    Trop déçue par l’histoire du pseudo lol Je m’attendais à un truc vachement glamour, romantique 😀

    En tout cas, je suis retournée sur ton blog du coup et le pain tressé donne vraiment l’eau à la bouche ^^
    et les photos de Paris seront toujours des photos que j’affectionne surtout celles avec la tour Eiffel !!

    C’est marrant de ne pas dire à ses proches qu’on fait un blog mais c’est vrai que je m’étais aussi posé la question mais je suis vraiment trop bavarde et dès que j’ai une idée, même si je veux la garder secrète jusqu’à l’aboutissement par exemple, je me trahis tout le temps -_-

    à bientôt ici et contente de connaître un peu mieux une autre participante !

  25. Salut Paky,
    ça m’a bien fait marrer le côté « j’vais d’abord voir ce qui se dit, je réagirai après! » 😉
    Ah oui… le pseudo… tu comprends pourquoi c’était secret, ha ha!!!!
    À vrai dire ça fait un moment maintenant que mes proches savent que je blogue (enfin, pas tous). Au début j’avais peur de trop m’auto-censurer sachant que mon travail pouvait être vu surtout par la famille et puis finalement ça m’a donné une grande liberté.
    À bientôt alors
    cheers ^^

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Retour en haut