Vous êtes ici : Accueil » Actu photo » Signer ou protéger ses photos ?

Signer ou protéger ses photos ?

Cela faisait un bon moment que je voulais donner mon avis sur la question de la protection des photos. Je ne suis bien évidemment pas la première à aborder le sujet parmi les photographes mais tout ce que j’ai pu lire sur Internet et plusieurs évènements ont confirmé mon avis sur la qustion. Il est donc temps que je vous donne ma vision des choses même si, et là je vous le dis tout de suite, tous les photographes pensent différemment et je n’imposerai en rien mon avis à un autre photographe. Vous devez simplement vous forger votre propre opinion sur la question et protéger ou signer vos photos en conséquence.

Internet et les photos

Je n’ai aucunement besoin de vous rappeler que sur Internet, publier une photo n’est pas anodin. Une fois qu’elle est en ligne, Google l’indexe, des gens peuvent la publier sur les réseaux sociaux (si vous ne le faites pas déjà vous-même). Or, dans un monde de bisounours, les gens devraient vous contacter pour republier votre photo, mais ça, c’est dans un monde de bisounours. C’est un constat général dans le comportement des internautes : si une photo est sur internet, alors elle est « libre de droits » (cette expression me fait grincer des dents…) et on peut donc en faire ce que l’on veut dès qu’on la trouve. Il est alors tout à fait logique et compréhensible que les photographes cherchent à protéger leurs photos pour ne pas les retrouver partout sans leur consentement !

Protéger ses photos du vol, est-ce réaliste ?

En tant que photographe, on n’a alors qu’une envie, mettre un gros copyright en plein milieu de la photo pour décourager tout voleur d’utiliser la photo. Mais est-ce vraiment intéressant de faire ça ? Quand je regarde des photos d’autres photographes, je n’arrive vraiment pas à me concentrer sur la photo quand j’ai un gros texte en plein milieu. Alors vous avez différents styles de copyrights agressifs (une signature en filigrane sur toute la photo, sur la diagonale, ou en plein milieu,…), parce que oui, quand vous regardez ces photos, vous vous sentez agressé (enfin moi en tout cas…).

Je vous le dis tout de suite, j’ai moi aussi été tentée à plusieurs reprises de grossir ma signature ou de la mettre plus au centre de la photo quand je voyais des joueurs de football américain recadrer les photos pour enlever ma signature. Ca, c’est quelque chose qui fait grincer les dents de beaucoup de photographes de sport qui font des photos pour les joueurs, bénévolement et avec toute la passion possible pour ce sport. Et voilà comment on vous remercie de votre travail pour fournir de jolis souvenirs, parce que c’est bien ça le but : fournir des souvenirs aux joueurs !

Pour autant, comme je vous le disais, je ne supporte pas en tant que spectatrice, de voir des photos avec un gros copyright qui gêne totalement la lecture de l’image. J’abandonne alors le visionnage des photos et je trouve ça dommage pour tous les gens qui respectent le travail de l’auteur. Mais je comprends néanmoins la démarche du photographe…

Signer ses photos

Au final, j’ai abandonné l’idée de mettre une mention plus grande sur mes photos. Je ne souhaite pas détruire l’expérience du visionnage de mes photos. J’en suis arrivée à la conclusion que la seule manière de protéger efficacement ses photos reste et restera de ne pas les publier sur internet ! C’est simple et efficace. Mais pour moi, la photographie, c’est certes un plaisir solitaire au moment de la prise de vue, mais ça se transforme en partage au moment de la publication de ses photos. Pour le projet photo 52 par exemple !

Mais quand je trouve une photo sur internet au détour d’un site, j’aime bien pouvoir en retrouver la source originelle, connaître l’auteur de la photo et si possible en découvrir d’autres de ce photographe. Là, c’est la signature qui devient la plus importante ! Il faut alors trouver un juste milieu pour faire en sorte que la signature reste discrète pour ne pas gêner la lecture de la photo, tout en donnant les informations nécessaires pour retrouver l’auteur.

Que doit contenir la signature d’un photographe ?

Selon moi, si le photographe a un site internet, la mention de ce site internet est juste indispensable. Vous voyez la signature, vous n’avez plus qu’à entrer l’adresse du site dans votre navigateur pour découvrir le portfolio du photographe. Le plus souvent, le nom du photographe correspond plus ou moins au nom du site, on peut alors se débrouiller à le retrouver sur Google s’il ne donne que son nom (mais ça oblige à faire une recherche, c’est une étape de plus ;)). Je dirais donc que le minimum est de donner l’adresse de son site internet. Si vous souhaitez à tout prix que votre nom soit associé à votre photo, ajoutez-le. Tout le reste devient superflu selon moi : le © (que même moi j’ai eu utilisé longtemps alors qu’il n’a aucune valeur en France, c’est plus pour marquer le coup…), l’année de la prise de vue (on s’en fiche totalement :D), la mention « Photographe » ou « photographie » après votre nom, je dirais que ça se retrouve sur les noms de pages Facebook, comme s’il était nécessaire de préciser que vous faites de la photographie alors qu’on s’imagine bien que vous prenez des photos, les www. devant l’adresse du site internet (ça ne sert à rien et ça prend de la place),…

C’est en fait la rénovation en cours de mon portfolio de photographie qui m’a relancée dans cette recherche de signature. Je souhaitais à tout prix garder la visibilité de mon site de photographie sur mes photos sans pour autant les détruire. Après, tout est histoire de goût et c’est à vous de faire en sorte que la signature vous plaise. J’ai un peu tourné la signature à ma sauce pour rappeler les couleur de mon logo que vous pourrez découvrir à la réouverture de mon portfolio.

photographie paysage

Et vous, vous utilisez une signature sur vos photos ?

A propos de Cathy

Sur Vivre la Photographie, j'aide les photographes amateurs à apprendre la photo en améliorant leur technique photo et leur retouche photo avec Lightroom et Photoshop. Je suis photographe nouveau-né en Suisse romande.

20 commentaires

  1. Personnellement, je ne me considère même pas comme un photographe amateur, mais juste comme quelqu’un qui prend des photos. Les photos que je prend, si elles plaisent t’en mieux. Si quelqu’un veux les utiliser, t’en mieux (mais je n’y crois pas trop). C’est pourquoi je les laisse toujours libres de droits. Ça ne me dérange pas que les gens les partagent ou autre. Au contraire si un jour l’une de mes photos devenait célèbre j’en serais content même si je suis le seul à savoir que c’est une photo de moi :)
    Mais il y a deux choses que je fais, tout de même :
    1) la signature. Pour moi, c’est un élément de la photo, elle fait partit de l’œuvre. Au début je mettais mon adresse email. Mais maintenant je met mon pseudo et mon site web. Le tout de façon jolie. La taille dépend de la photo et de mon impression du moment. Comme je l’ai dit, ça fait partit de l’œuvre, elle doit donc être bien intégrée. En revanche, je suis d’accord avec toi, un gros au milieu c’est nul :)
    2) la résolution. Sur internet, je ne partage jamais une photo en plus que 800*600. Il m’arrive parfois qu’un membre de ma famille me demande une de mes photos pour l’utiliser en font d’écran, et à ce moment je la lui envoie en meilleure résolution en lui demandant de la garder pour lui :) Comme tu le disais, à partir du moment où la photo est sur internet, tout le monde pense qu’elle est libre de droit. Et je pense que le fait de ne la partager qu’en moyenne ou basse résolution est une excellente méthode pour la protéger d’utilisations commerciales.

    • Ode Goris-Rochette

      je ne suis qu’une photographe amateure, mais je tiens à ce que mes clichés soient respectés même s’ils n’ont pas une grande valeur…
      J’ai renoncé à mettre des photos sur Facebook, suite à un partage de deux de mes portraits par un ami FB, qui avait, lui, plus de 2000 amis FB, vous imaginez la suite.
      Gros coup de gueule, photos immédiatement enlevées en espérant que ce n’était pas déjà trop tard !!! L’ami n’a toujours pas compris :/
      Et quand je me décide à en mettre une sur mon profil ou un album foot pour mon fiston par exemple, systématiquement je redimensionne les photos dans une résolution très basse (à peu près 800 x 600) et à moins de 100 ppp.
      Je signe assez discrètement mais pas trop et je préviens …. maintenant si partage il y a, le vol a théoriquement peu de chances de donner des résultats concluants par la suite …

  2. Pour l’instant je n’en utilise pas, et comme toi je suis contre les grosses signatures au milieu, c’est vraiment du gachi je trouve.
    Comme je suis pas pro, que les gens utilisent mes photos s’il le souhaitent grand bien leur fasse !
    Ceci dis le point de retrouver l’auteur de la photo est aussi important, je n’avais pas vraiment vu les choses sous cet angle, je vais donc peut être m’y mettre qui sait…

  3. Je suis assez d’accord avec toi. Je ne suis pas fan des photos barrées d’un nom ou d’un copyright en filigramme. Je trouve que ça gâche la photo.
    Je signe mes photos « Les p’tites photos de Delphine » du nom du blog car mettre l’adresse complète allonge trop la signature et ne mettre que « Delphine » ne permettrait pas de me retrouver.
    Ma signature apparait le plus souvent en bas à droite, mais peut tout aussi bien être en bas à gauche ou sur le côté, voire même en haut 😉 ça va dépendre de la photo en fait : il faut q’uelle s’intégre sans gêner. De même que la couleur (souvent blanc ou noir mais pas tout le temps non plus !) ou le fait qu’elle soit plus ou moins atténuée est réellement en fonction de la photo. Je me souviens qu’on m’avait fait la remarque pour le thème « décoration » qu’on voyait trop la signature, mais c’était un parti pris et assumé.
    Après moi même pour le blog de l’école il m’arrive de piquer une photo ou un dessin sur internet. Quand je sais d’où ça vient je mets le lien et en informe l’auteur. Mais ce n’est pas toujours évident de retrouver l’auteur en question… certains dessins/photos ont été tant et tant repris qu’à force même son auteur doit douter d’en être l’auteur :-(
    Sur Flickr je ne comprends pas les différences proposées pour protéger les photos. Si quelqu’un peut m’éclairer 😉

  4. Tout comme Ary, je n’utilise pas de signature…pour l’instant.

    Je m’interroge vraiment sur son utilité en ce sens où je me sens encore largement débutant (je n’ai commencé à « faire de la photo » qu’il y a un an).

    Je me pose la question suivante : « si je mets ma signature, cela ne risque-t-il pas de paraître arogant ou prétentieux au vu de mon niveau ?  »

    Attention, je ne dis pas que mettre sa signature fait prétentieux, je me pose cette question uniquement vis à vis de mes quelques compétences photographiques (qui ne cassent pas trois pattes à un chaton) ^_-

  5. Oui toujours , même si je ne suis pas une grande photographe, aucune de mes photos ,’est sur internet sans mon pseudo et il est assez facile de me retrouver rien qu’avec lui.
    Et pour le PP52 c’est la même police depuis le début qui lui va bien je trouve.
    Ceci dit c’est amusant que tu parle de ça car un monsieur (pas de pp52) a adoré ma photo d’escalier mai l’a trouvée gâchée par ma signature qui pourtant n’est pas très grande bien que rouge sur cette photo 😉
    Biz

  6. Kikou ! :)
    Ben moi, je suis une petite débutant,e et pourtant, j’ai préféré prendre le parti dès le départ de réduire mes photos à 650px et les filigraner pour limiter les abus.
    Avant, j’avais un blog d’humeur où je m’étais fait plagier textes et photos à plusieurs reprises, donc sachant la boule au ventre que c’est, je préfère faire ainsi, parce qu’après tout, débutant ou pas, et bien o met beaucoup de nous, de notre coeur et de notre temps dans es photos…
    Par contre, j’essaie de faire en sorte que le filigrane ne gêne pas (en général, je le case dans un coin) et surtout, c’est l’adresse du blog, comme ça, si jamais l’image balade sur le net, ça me fait de la pub. lol

  7. Bonjour,

    Je suis photographe amateur et j’ai pris le parti également de publier en réduisant la taille de mes photos en 800*600 pixels avec une signature discrète en bas a droite.

    J’avais écrit un article sur les droits d’auteur si cela vous intéresse : http://ampphotographie.wordpress.com/2012/04/20/les-droits-dauteur-en-photographie/

    Après, si un « poids lourd » de la communication utilise une de mes photos et retaille ma signature pour exploiter ma photo, … je ne suis pas sur qu’il soit intéressant de saisir un avocat et partir pour des milliers d’euros de procès pour une photo. Tout dépend du préjudice, mais je ne suis pas un grand nom de la photo non plus…

    Pour moi, deux solutions : accepter de se faire piquer une photo de temps en temps, ou ne plus publier. Mais Internet est « quasiment libre » et les droits d’auteurs diffèrent énormément d’un pays à l’autre.

    Aymeric

  8. Je signe juste d’un (c) et de mon pseudo… il faudrait peut être que je pense à mettre le nom de mon blog à la place… j’avoue ne pas avoir beaucoup réfléchi au truc, juste voulu limiter les « dégâts » parce que ça fait qd même tout drôle de voir quelqu’un sur le net publier ta photo comme si c’était la sienne.

  9. Pour mon blog je mets © et l’adresse de mon blog sur toutes les photos que je prends. Sinon pour mon autre blog, comme l’adresse est plus grande, je ne la mets pas. Par contre comme mon pseduo est facilement trouvable quand on le tape (Lew) et ramène à mon blog je mets juste le © et Lew et si quelqu’un veut me trouver il pourra taper ça.

  10. Je mets une signature, la plus discrète possible, comme toi pour qu’on me retrouve si on me cherche. Justement parce que longtemps j’ai collectionné des photos sans noter le nom de l’auteur parce que je m’en fichais, et aujourd’hui que je ne m’en fiche plus je suis heureuse de trouver une signature sur une photo, ainsi je sais où aller pour en voir d’autres.

    Malheureusement mon pseudo renvoie à une marque de chaussures, je ne le savais pas au départ et n’avais pas eu l’idée de regarder. Alors peut être que je devrais mettre le nom du site, merci de l’idée. :)

    Les grosses signatures en travers, je déteste, c’est rédhibitoire pour moi, je change de page.

  11. Toujours un grand débat ce sujet.
    Personnellement, et bien que loin d’être amateur (je prends de belles photos voilà tout), je signe et mets le lien de mon blog tout en essayant de rester discrète.
    Et c’est vrai que ça fait toujours très mal au coeur de voir sa photo sur un autre site, sans aucune mention avec la dite signature grossièrement effacée.

  12. J’y songe depuis quelques temps a mettre une signature sur mes photos.
    mais je ne sais pas quoi mettre
    j’avoue que mettre Pitch ou chezpitch.fr
    ça ne m’inspire pas
    du coup je réfléchis pour mettre mon prénom Violaine
    mais avec ça personne ne me trouverai lol
    alors je sèche j’ai pas d’idée.
    En plus je ne sais même pas comment mettre une signature sur une photo^^

  13. « Je ne suis pas pro donc si mes photos sont partagées et utilisée ça ne me dérange pas, au contraire. »

    Voilà encore un commentaire rencontré bien trop souvent.

    Imaginons : j’aime planter des fraises, c’est mon passe-temps. Je ne suis pas pro donc je les donne quand on me les demande. Qu’en pense l’horticulteur du coin ?

    Autre exemple : vous êtes plombier et vous découvrez un jour que vous n’avez plus de client parce que quelqu’un adore réparer les tuyaux et le fait gratuitement. Vous en pensez quoi  ?

    Je ne suis pas photographe professionnel mais je ne partage pas mes photos de façon à leur faire une concurrence déloyale, c’est à mon sens le minimum de respect. Donc je signe mes photos, et si un jour on m’en demande une je préviens que ce sera payant.

    Nous vivons en société, même si c’est très virtuel sur l’Internet, alors respectons le travail des autres, sous peine d’avoir un jour comme à Chicago nos journaux illustrés de photos prises au téléphone par des gens qui n’ont jamais songé à composer leurs images…

  14. Passionné de photo depuis toujours, j’aime trouver un titre qui rend unique mon image. Sans celui ci, elle n’a plus la même saveur. Le texte renforçant la photo. Alors oui je mets un ©, alors oui je mets l’année de pdv. Et Alors? C’est aussi pour moi, pour pouvoir les retracer chronologiquement . Je signe de mon nom et je tâche de placer le titre à un endroit parfois intéressant dans le cadrage.
    En effet à la pdv, on imagine, on concocte son image seul. Pour la retouche éventuelle aussi. Mais à quoi cela sert-il de garder tout ça pour soi uniquement ? Le but est quand même de partager un lieu, une émotion ? Non? pour moi si en tout cas. Alors « l’emprunt » ou la duplication ne me gêne pas plus tant qu’il n’y a pas modification. Mais là on rentre dans un autre débat sur la « libéralisation médiatique et numérique »…

  15. Jordana france

    Bonjour à tous
    Je ne suis pas pro mais, pro ou pas pro le beau le moche c’est une question d’appréciation …
    J’aimerai faire un portafolio pour présenter mon travail
    Perso je signe mes photos de mon nom  » un petit filigrame discret et le copyright.
    Bien sur je redimensionne mes photos à 1200/820, et limite le nombre de ko à 100 Qu en penser vous ? c’est trop ?

    Ce qui ce qui me dérangerais ce serait de voir ma photo retouché ou dénaturé d’autre personnes et sans mon nom …
    De plus je fais de la photo de rue, et des portraits et je n’aimerais pas que les portraits des personnes qui m’ont fait confiance se retrouve un peu n’importe où sur le web, ou soit récupéré sur des cites craignos …
    « c’est une question de confiance  »

    Donc a prés avoir lu et relu les clauses de book.fr de word press de wix, je n’ai toujours pas fait mon choix …
    Voila qu’en pensez vous ?

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Retour en haut