Vous êtes ici : Accueil » Actu photo » Le talent, ça n’existe pas !

Le talent, ça n’existe pas !

Cette affirmation aurait pu faire l’objet du prochain BAC de philo. Vous savez, les fameux débats : thèse, antithèse, synthèse. Mais en fait, non, même pas. Je voulais juste dire que le talent, ça n’existe pas, ou en tant cas pas ce talent qu’on utilise comme excuse pour ne pas apprendre la photo quand on est débutant. Vous savez, je reçois souvent des mails de photographes débutants qui viennent de s’acheter, ont reçu en cadeau de Noël ou vont s’acheter leur premier appareil photo. La plupart du temps, on me demande quel serait le meilleur appareil photo pour débuter en photographie et apprendre la photographie. Mais la personne qui m’envoie ce mail m’explique aussi qu’elle n’a pas le talent d’un photographe professionnel et qu’elle veut donc juste s’amuser en photographie.

La honte du photographe débutant d’être débutant

Je comprends tout à fait la honte, la gêne qu’on peut avoir quand on commence une activité, que ce soit un sport ou une discipline créative, comme la photographie au hasard ;). Au fait, pour rappel, j’ai aussi été débutante ! C’est comme quand j’enseigne aux étudiants. Ils croient que vous êtes tombés d’on ne sait quelle planète et que vous n’avez jamais été étudiant comme eux. S’ils savaient…

On a peur de montrer nos réalisations parce qu’on débute, qu’on n’y connait rien et que donc c’est moche. J’utilise ici les termes que j’entends souvent ! On est bien entendu déçu de sa performance qui n’égale alors pas vraiment celle de photographes professionnels ou autres grands noms de la photographie qu’on voit partout (Henri Cartier-Bresson, Ansel Adams…). Et là, c’est le grand découragement, la honte de ne pas être bon. La comparaison est difficile. Mais que penser alors ?

Les photographes professionnels ont du talent. Et comme on le sait bien, le talent, par définition, c’est inné, c’est une aptitude naturelle qui naît en même temps que la personne. Soit on a du talent, soit on en a pas. Les gens talentueux réussissent toujours leurs photos mais pas les photographes qui n’ont pas de talent, non ?

Le talent n’existe pas

Quelques fois, je reçois des messages très sympas : « Tes photos sont belles, tu as du talent ! ». Et je dois dire que ça me fait grincer des dents. Non pas que ça ne fasse pas plaisir d’entendre dire que mes photos sont belles ! Mais je n’ai pas de talent, c’est totalement faux. Et je vais vous le démontrer tout de suite ;). Comme tout le monde, j’ai débuté la photo en n’y connaissant rien. En pensant que la photographie se résumait à appuyer sur un bouton. Je vous en avais déjà parlé mais voici l’une de mes premières photos avec mon premier appareil photo numérique !

apprendre la photo debutant

Je dois l’avouer, c’est un chef-d’oeuvre de photographie, qui plus est de photographie culinaire (mode automatique, flash, la totale…).Vous le voyez toujours mon talent dans cette photo 😉 ? Alors là, si un seul d’entre vous est capable de dire que la personne qui a pris cette photo a du talent, alors il y a un petit souci. Voilà pourquoi le talent n’existe pas pour moi. Vous en voulez encore ? Je vous avais montré mon évolution en photographie de football américain, un petit rappel d’où je suis partie avec l’une de mes plus belles premières photos de football américain ci-dessous ! Avouez, vous êtes totalement jaloux de mon talent photographique ;).

photographe football americain

Le talent n’est qu’une excuse

Une excuse pour le photographe débutant qui ne veut pas avancer et s’améliorer. Je sais que ça ne plaît pas forcément de lire ça, de s’entendre dire qu’on utilise le talent supposé d’autres photographes comme excuse à sa propre amélioration. On ne s’améliore pas en photographie en un jour (ni ailleurs d’ailleurs), surtout quand on est seul(e) pour apprendre la photo. Mais c’est un voyage difficile à entreprendre car il faut se mettre des coups de pied aux fesses, faire des erreurs pour ensuite les analyser et les surpasser.

Le vrai talent selon moi, c’est quelqu’un qui ne va pas rester enfermé dans sa notion de photographe débutant et qui va dire : « Je veux m’améliorer, je veux arrêter de photographier en mode automatique. Je veux contrôler mon appareil photo. »

Quand on réussit dans une activité artistique ou un sport, c’est une question d’envie, d’envie de batailler et de faire mieux. Trouver ce qui ne fonctionne pas et le changer. Comment ? Pratiquer, pratiquer et encore pratiquer. En photographie, c’est prendre des photos tout en réfléchissant et en les analysant. « Qu’est-ce qui est beau dans ma photo ? Qu’est-ce qui ne l’est pas ? »

Les participants au projet photo 52 vous le diront. Eux aussi ils avaient peur de montrer leurs photos, ils avaient honte de montrer qu’ils étaient photographes débutants. Et regardez maintenant. Je suis jalouse d’eux, de leur progression fulgurante en surmontant cette peur de la publication de leurs photos. Ce projet a vraiment poussé ces photographes à s’améliorer et j’en garderai toujours cette conclusion : pratiquer la photographie, c’est le meilleur moyen de progresser en photo !

Lire son manuel, tourner les molettes, appuyer sur les boutons, explorer toutes les possibilités de votre appareil photo vous feront comprendre que non, le talent n’existe pas. C’est le travail qui fait tout ! Un travail long et épuisant mais qui portera ses fruits et rendra vos photos plus belles.

Et à ce moment-là, je peux vous dire que vous n’aurez qu’une envie. Qu’on arrête de vous parler de talent et qu’on reconnaisse le travail acharné que vous avez mis pour traverser toutes ces épreuves photo, surmonter tous vos problèmes. Le travail sur soi, c’est ça qui vous aidera à vous améliorer en photographie, et non pas un quelconque talent ;).

A propos de Cathy

Sur Vivre la Photographie, j'aide les photographes amateurs à apprendre la photo en améliorant leur technique photo et leur retouche photo avec Lightroom et Photoshop. Je suis photographe nouveau-né en Suisse romande.

13 commentaires

  1. Un joli témoignage que j’approuve en tout point !
    Le projet 52 m’a été d’une grande aide pour découvrir mon matériel et surtout ME découvrir ! (et je profite pour te remercier Cathy, de nous avoir offert cette opportunité 🙂 )

  2. Kikou Cathy, je suis tout à fait d’accord avec toi. Mais je pense que chez certains quand même,c’est inné. Pas au niveau technique évidemment, ça, c’est quelque chose qu’on est obligé d’apprendre, mais par contre, au niveau composition, œil du photographe si je puis dire, certains ont ça dans le sang et dès le début, ils vont capter l’angle de vue idéal tandis que la majorité devra apprendre la règle des tiers, etc.
    Après, certains ont plus de facilité d’intégration que d’autres, mais là, ce n’est pas une question de talent.
    Bref, moi je suis comme toi, pas de talent à la base, j’ai dû apprendre, car mes photos du début sont vraiment à chier, mais maintenant, avec le temps et surtout, la pratique (y a que ça pour progresser), mon niveau est meilleur, bien que j’ai encore énormément de progrès à faire…
    Mais tout le monde peut y arriver, il faut juste dépasser ses barrières. Mais je comprends la « honte » du débutant, j’ai exactement eu la même à mes débuts. Mais ça passe très vite ! 🙂

    • Merci pour ton témoignage et ton commentaire, Marie ! Même pour la composition, ça nécessite du temps. Peut-être que je parlerais de goût plutôt de talent pour la composition ;). Dit celle qui aime faire dériver les termes.
      Au final, peut-être que ce n’est pas un talent vraiment lié à la photo mais plus une aptitude à utiliser l’observation dont je parle souvent. Observer avant de photographier. C’est sûr que certaines personnes ont cette facilité à observer avant d’agir et ça doit aider.

  3. ohhhhhhhh !!! on dirait que cet article a été écrit pour moi lol
    je t’ai contactée mais n’ai jamais osé participer à tes défis , sans doute parce que tu es photographe de talent hi hi hi !!! et moi débutante hihihi !!
    je te suis donc en silence
    je commence seulement à sortir du mode auto et sincèrement c’est pas jojo !!
    merci, grace à toi je vais essaye de prendre confiance en moi
    merci cathy

  4. Merci pour ce joli témoignage 🙂 Je suis tout à fait d’accord avec toi 🙂 Juste comme dit Marie, certains ont plus la fibre artistique ou quelque chose du genre, et feront plus rapidement des compos « sympas » mais tout le monde peut y arriver en pratiquant, testant, partageant…

    A+
    Karine

  5. Je ne vois pas en quoi elles sont moches, tes photos de débutantes !
    MDR, faut dire que je suis une débutante, ceci explique cela.
    Et comme Trousse Cadette, pas osé me lancer….. mais ça va venir !

  6. Merci Cathy pour cet article !

    Je partage totalement ton avis. Rien ne remplacera un travail acharné, minutieux combiné avec une pratique régulière, comme en musique par exemple. Tout le monde trouve normal de travailler régulièrement son instrument de musique pour progresser. En photo, l’instrument est l’appareil et nécessite la même attention !

    Je rajouterais deux éléments importants selon moi : oser et avoir soif de découverte, être curieux.

    Bien souvent, on se sent bloqué parce qu’on n’ose pas. C’est vrai en composition mais aussi en post-traitement. Oser des réglages différents, oser prendre une photo de travers pour apporter de la dynamique (bon pas toujours hein :)), oser changer de point de vue, tester de nouveau réglages, oser le HDR,…

    Etre curieux permet d’apprendre de nouvelles choses, en allant voir par exemple sur des sites comme Flickr ce que les autres font, pas pour les copier mais pour s’inspirer.

    J’ai commencé la photo il n’y a pas longtemps mais j’y passe du temps car j’aime ça, depuis la prise de vue jusqu’au post-traitement !!! Je lis, je me renseigne et j’essaye sans cesse de m’améliorer. Rien n’est inné mais tout finit par arriver à force de travail et de persévérance, petit à petit.

    http://www.flickr.com/photos/yvessouris/11405868754/

  7. Merci Cathy. Grâce à toi, je pense avoir beaucoup évolué (pas dans le sens progressé, ça c’est une autre affaire) Je suis en train d’apprendre à utiliser mon appareil, j’apprends (laborieusement) les bases, je découvre des tas de possibilités que je n’aurais jamais soupçonnées… Il y a donc les cours que je suis depuis peu dans un club. Chez toi, de voir le travail de chacun est une excellente école, merci pour ces instants de partage qui m’ont énormément apporté, pour tes articles toujours pertinents. Bonne journée !

  8. Bonjour,
    Moi aussi je suis d’accord avec toi. Le talent ça n’existe pas. Mon expérience de peintre professionnelle me l’a montré de nombreuses fois. Je donnais des cours de peinture et de nombreux élèves me disaient qu’ils n’avaient pas de talent, mais que moi j’en avais pour faire de si belles choses.
    Personnellement, ça me frustrait toujours un peu car, croire que quelqu’un a du talent, c’est un peu croire qu’il n’a pas dû travailler très fort pour en arriver là où il est. Or c’est tout le contraire de ce qui m’est arrivé et j’ai dû peindre, peindre et peindre encore pour en arriver au niveau où je suis à l’heure actuelle.
    En fait, le talent, c’est une fable qui convient bien à notre époque contemporaine où l’on aime croire que le succès fulgurant peut provenir d’un don inné comme comme si un « success story » devait récompenser celles et ceux qui ont eu une fée-maraine qui s’est penchée sur leur berceau les gratifiant de quelque chose d’exceptionnel…
    Merci de partager généreusement avec l’humanité ce que ton travail t’a permis d’atteindre.

  9. Merci pour cet article!
    Je suis tout à fait d’accord avec toi, le talent est la meilleure excuse pour ne pas essayer! J’ai toujours senti que la photo était une activité pour moi, or je n’imaginais même pas aller dans le mode manuel et donc aucun avancement… J’ai donc laissé tomber à plusieurs reprises.
    Ensuite, j’ai découvert le mode manuel (c’était il y a tout juste un mois) grâce à une amie qui m’a embarquée dans le PPR de la fille de la sardine, et au début, si j’avais pensé talent, j’aurais vite abandonné parce que débuter dans les réglages quand on ne connait ni le vocabulaire ni l’utilisation de son APN c’est presque de la torture! J’ai forcé, forcé, forcé, PARCE QUE le talent n’existe PAS et je commence à me dépatouiller…
    A bas le talent, en avant le travail!

  10. Mais sans technique, un don n’est rien qu’une sale manie. (Georges Brassens)

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

*

Retour en haut