Vous êtes ici : Accueil » Technique photo » Le temps d’exposition dans le triangle d’exposition

Le temps d’exposition dans le triangle d’exposition

Après l’ouverture du diaphragme et l’exercice sur l’ouverture du diaphragme, passons maintenant au deuxième paramètre du triangle d’exposition : le temps d’exposition.

Qu’est-ce que le temps d’exposition dans le triangle d’exposition ?

Le temps d’exposition est simplement, comme son nom l’indique, le temps pendant lequel la lumière est autorisée à entrer dans l’appareil photo. On l’exprime en secondes ou plus souvent en 1/nombre s car on photographie rarement au dessus d’une seconde : on appelle alors ça des longs temps de pose.

T’as pas un concept plus imagé pour comprendre le temps d’exposition ?

J’ai !!! Cette fois-ci, il faut utiliser la métaphore du sablier. La lumière, c’est comme les petits grains de sable… Plus on laisse le sablier longtemps debout, plus il y aura du sable qui passera dans le compartiment du bas. C’est exactement la même chose pour la quantité de lumière qui va passer dans l’appareil photo. Plus on laisse passer de lumière (temps d’exposition long), plus le capteur recevra de rayons lumineux et la photo sera donc surexposée.

Le temps d’exposition se révèle donc être un paramètre aussi important que l’ouverture dans le triangle d’exposition, si ce n’est plus…

Le temps d’exposition plus important que l’ouverture ? Qu’est-ce qui te fait dire ça ?

Quand on prend une photo, on veut qu’elle soit nette, ou du moins une partie. On doit donc éviter ce qu’on appelle le flou de bougé (flou de la photo dû au mouvement du photographe). Il faut donc vérifier que le temps d’exposition n’est pas trop long, sinon le flou de bougé vous guette ! Je n’irai pas plus dans le détail du flou de bougé dans cet article car c’est un sujet à part entière qu’on abordera un peu plus tard.

Comment le temps d’exposition influence le triangle d’exposition ?

Ici, on revient au concept du sablier : un temps d’exposition court ne laissera pas entrer beaucoup de rayons lumineux dans l’appareil photo : la photo sera sombre (sous-exposée). Au contraire, des temps d’exposition longs feront entrer beaucoup plus de lumière pour donner des photos très claires (surexposées).

Mais si je change le temps d’exposition, ça ne modifie pas la prise de vue ?

Il y a en effet une grande influence du temps d’exposition sur la photographie. Un temps d’exposition court va figer le mouvement du sujet. Vous devrez utiliser des temps d’exposition courts dans la photographie de sport pour garder les sujets nets.

Plus vous augmentez le temps d’exposition, plus le mouvement du sujet deviendra flou. Vous pouvez même, en choisissant bien le bon temps d’exposition, obtenir un filé.

Des temps de pose encore plus longs (plusieurs secondes), sont aussi très prisés pour le light painting (peinture de lumière). Là, trépied obligatoire pour garder l’appareil photo fixe pendant toute la prise de vue (sinon flou de bougé assuré !).

L’importance du choix du temps d’exposition : exemple du filé de l’eau

Pour cet exemple, je suis allée photographier une cascade près de chez moi. Je n’avais pas pris mon trépied alors je me suis aidée d’un petit muret pour stabiliser mon appareil photo. J’ai donc utilisé différents temps d’exposition pour vous montrer comment le choix du temps d’exposition peut dramatiquement modifier une même prise de vue !

 

Temps exposition

Temps d’exposition : 1/100 s

Temps exposition

Temps d’exposition : 1/30 s

 Temps exposition

Temps d’exposition : 1/15 s

Temps exposition

Temps d’exposition : 1/8 s

Temps exposition

Temps d’exposition : 1/4 s

Alors, qu’est-ce que vous pensez de l’influence du temps d’exposition sur la prise de vue ? Quelle photo vous préférez 😉 ?

[spacer style= »star »]

L’essentiel sur le temps d’exposition dans le triangle d’exposition

[list style= »checkmark »]

[item]Le temps d’exposition est le temps pendant lequel le capteur de l’appareil photo est accessible aux rayons lumineux entrants.[/item] [item]Le temps d’exposition se note en secondes ou 1/nombre s.[/item] [item]Un temps d’exposition court sous-expose une photo et fige le mouvement du sujet.[/item] [item]Un temps d’exposition long rend le mouvement flou et surexpose une photo. C’est très utilisé de manière créative pour obtenir des filés et le light painting.[/item]

[/list]

A propos de Cathy

Sur Vivre la Photographie, j'aide les photographes amateurs à apprendre la photo en améliorant leur technique photo et leur retouche photo avec Lightroom et Photoshop. Je suis photographe nouveau-né en Suisse romande.

67 commentaires

  1. Avec l’eau, comme sur l’illustration aussi, j’ai tendance à préférer les 2 extrêmes: soit le flot qui se détache bien soit le très gros flou qui apporte beaucoup de douceur, mais il faut un bon trépied pour ce dernier… Le plus dur je trouve c’est de réussir à évaluer, à mesurer la lumière pour décider des divers réglages quand on est en mode manuel, mode qu’il est ultra difficile d’utiliser avec des sujets mobiles, ne serait-ce qu’au niveau de la mise au point. Dans ces cas-là moi j’opte pour un réglage à priorité vitesse et je décide du reste… du coup le flou passe souvent à la trappe.

    • Alors ici je n’ai pas utilisé de trépied mais je me suis juste appuyée sur le muret pour ne pas trop bouger.
      La mise au point est faite en autofocus, mais j’utilise pas toujours le même collimateur pour la faire. On en reparlera aussi de ça dans un autre article, on peut pas tout voir en même temps !

  2. Chouette un nouvel article !
    Le temps d’exposition permet de faire des choses géniales !
    Ça me fait penser qu’il faut que je m’achète un trépied bien stable ! (des suggestions :p ?)

    • Raphaelle si tu utilises un Reflex notamment avec des objectifs plutôt lourds je te déconseille (ça fera ça de moins à choisir) les trépieds de style Hama, surtout le modèle Gamma 72, le plateau (enfin l’attache) n’est pas assez solide pour accueillir des appareils d’un certain poids. Je dois du coup aussi me trouver un nouveau trépied avec une bonne rotule mais ça a un prix plus conséquent; je lorgne sur du matériel Manfrotto… encore relativement abordable mais mieux conçu (apparemment)

    • j’ai acheter à mon doudou un trepied gorilla, stable mais surtout léger et flexible car on a pas toujours un sol plat ou la place de le faire tenir. Comme il est flexible on peu le faire tenir sur un tronc ou sur une branche, un grillage ou autre. C’est du tout terrain mais c’est loin d’être un trepied classique. Ce qui m’a plu c’est qu’on peu le tenir a la main et prendre une photo rapidos aux monuments de paris sans se faire repéré par la police ^o^

    • Actuellement j’ai un Vanguard qui m’a été offert. Il me dépanne mais il n’est pas très stable, je sens qu’il a du mal a tenir le poids de l’appareil, surtout avec un 18-105mm… Donc si je veux un 70-200 je peux l’oublier ! 😀 et le principal problème est qu’il ne monte pas plus haut qu’1m40…
      Du coup je pensais viser plus haut de gamme dans la même marque mais j’avoue ne pas m’être penchée sur les autres marques…

    • Tout ce que je te suggère, c’est de bien prendre un trépied qui pourra tenir le poids de ton équipement. N’hésite pas à voir large là-dessus ;). Personnellement, je suis partie sur un Manfrotto, en cherchant un trépied assez compact pour mettre dans le sac à dos.

  3. Merci pour tous ces conseils (même si cela est de plus en plus frustrant quand on ne peut les appliquer mais je note ) très parlants avec les photos, comme Nouillette j’adore les 2 extrêmes.
    Douce journée!
    biz

  4. J’adore ces rappels…c’est clair,précis…par faitement comprehensible ! merci beraucoup !

  5. j’aime la 1/8 ^o^

    Dit moi si je veux une photo nette avec un temps d’exposition très court il faut donc que l’ouverture sois très grande pour compensé l’entrée de lumière limité par la vitesse je me trompe? ……………… je commence a pigé ton truc du triangle plus j’augmente un critère plus je doit baissé les autres c’est ca?

    • Tu as tout compris ! Si tu mets un temps d’exposition court, moins de lumière pourra entrer dans l’appareil photo. Il faudra donc compenser soit avec l’ISO (si tu veux absolument garder une petite ouverture, pour un paysageg par exemple), soit ouvrir à plus grande ouverture.

  6. Bonjour cathy,

    En lisant ton article je pense imédiatement à la photo que j’ai prise début janvier, quand la rivière qui traverse mon village était en crue.

    Je l’ai mise sur mon site pour que tu aille donné ton avis.

    https://sites.google.com/site/lesactivitesdalexetmana/home/nous-deux/la-photographie-1/test-et-essais/longuepausedenuit

    ( site encore en-cours de construction ) mais j’espère bientôt 100% en ligne .

    Je voulais également savoir si je pouvais mettre un lien de cette photo vers cette article afin que les eventuelles lecteurs puissent comprendre ce que j’ai fait en terme photographique.

    Merci encore pour ces différents artciles qui sont super bien fait et clair.

    • Coucou Marina,

      bien sûr que tu peux mettre un lien :). Très jolie photo avec un très long temps de pose ! J’adore ce style de photos prises la nuit mais qui font presque comme si c’était le jour, mais avec une atmosphère totalement différente :).

      • Merci beaucoup Cathy,

        J’aime enormement aussi, et je suis très heureuse du résultat de ma photo.

        Ps, ca y est on peut enfin mettre des commentaires sur mon tout nouveau site .

    • Salut,
      Alors je comprends un peu les temps d’ouverture, expo, les iso mais je me demande tout de même: bien qu’avec 3 minutes d’ouverture (de pause c’est pareil?) ok on peut amener plus de lumière mais dans la nuit comment peut on amener plus de lumière qu’il y en a? S’il fait nuit total que j’ouvre 1-2-3 ou 4 minutes pour absorber de la lumière n’existant pas, où l’appareil va-t-il la chercher? :s

      • Je m’associe à la question d’Olivier198209″ datée du 11 février :  »
        […] je me demande tout de même: bien qu’avec 3 minutes d’ouverture (de pause c’est pareil?) ok on peut amener plus de lumière mais dans la nuit comment peut on amener plus de lumière qu’il y en a? S’il fait nuit total que j’ouvre 1-2-3 ou 4 minutes pour absorber de la lumière n’existant pas, où l’appareil va-t-il la chercher?

        A suivre donc …:-)

  7. ma préférence va à la dernière.
    La question que je me pose c’est comment joue le temps d’exposition sur la netteté ou la profondeur de champ car on voit qu’entre la première et la derniére photot la netteté du coté gauche n’a rien à voir.?

    • Ce flou sur les rochers peut être simplement dû à la mise au point qui était plus centrée sur la cascade dans les premiers clichés que dans le tout dernier (si tu regardes bien, le mur sur la droite est pratiquement toujours net d’ailleurs). Un temps de pose plus long sur trépied (ou autre appui) avec le bon réglage d’ouverture doit en principe proposer une image nette des éléments immobiles et une image plus ou moins floue des éléments mobiles. L’exemple classique c’est l’éclair: le temps de pose doit être long pour « fixer » les filaments constitués par la foudre mais le reste (paysage, immeubles par exemple) reste bien net; même chose avec les lumières des phares dans une ville: avec un temps de pose long on va finir par voir uniquement le tracé de la lumière des phares quand tout le reste immobile sera net (évidemment en fonction de la mise au point et de l’ouverture). J’espère que ça t’a aidé un peu (et que je me suis pas gourée, auquel cas vite corrigez-moi!!!)

    • Nouillette a bien répondu pour moi :P. A gauche c’est seulement un bout du muret sur lequel j’appuyais l’appareil photo pour plus de stabilité. La mise au point est faite sur la cascade.

  8. Je préfère la dernière avec le filé sur la cascade, c’est plus poétique.
    La première on a l’impression que tout va se casser en milles morceaux.

  9. Whaouuuuuu….ok, je comprends mieux pourquoi certaines de mes photos « sports » étaient plus floues dans certaines conditions….génial cet article, merci encore. Pour tes photos, je préfère la première et la dernière…c’est marrant ça, comme si je préférais le contraste sur l’objet et le contraste devant l’objet plutôt qu’un « amalgame » des deux effets ! Rigolo en tout cas 😉 Merci encore

    • C’est tout à fait normal que tu préfères la première ou la dernière photo. Celles du milieu ne sont pas totalement continues dans le flux de l’eau, ça fait presque « mal » aux yeux car on sent le mouvement mais pas assez.
      Pour la photo sportive, je te conseille de vraiment avoir un temps d’exposition bas. N’hésite pas d’ailleurs à faire plusieurs tests pour t’en rendre compte toi-même :).

  10. Super article, merci Cathy… ma préférence va à la dernière (ma fille quant à elle préfère la première :)). Moi aussi je comprends mieux pourquoi certaines photos sportives n’étaient pas mais pas du tout nettes, ma fille a fait pdt des années du short track et généralement, je n’avais pas de fille sur les photos (elle passait trop vite :))
    cath

    • Ah oui c’est sûr que pour un sport comme le short track, il faut un temps d’exposition vraiment court !!! Et bien ta fille aime l’aciton alors que toi tu es plutôt dans l’apaisement et la zen attitude 😛 !

  11. aie !!je trouve que ça se complique !!!surtout pour moi

  12. MOi qui pensais qu’il fallait un petit chiffre de focale pour faire entrer bcp de lumière, je m’aperçois qu’en fait qu’il faut le juste milieu entre « ouverture  » et « rapidité …. car si ça se referme trop vite,on manque qd même de lumière !! et à l’inverse,on est flou ….
    Au mileu alors ???

    Mel

  13. Cela devient une équation à 2 inconnues , ouverture & vitesse, ça tombe bien avec le thème résolution !
    Pour ma part je préfère nettement la dernière. Je n’ai pas de pied photo, mais une copine m’avait offert il y a longtemps un mini trepied (10cm de haut) que l’on peut tordre à volonté et qui me convient parfaitement (mon APN n’est pas lourd) et que j’embarque en rando sans me charger inutilement. Elle l’avit trouvé dans un magasin genre farfouille à qq €…. une solution magique pour les désargentés itinérants !
    nb : à force j’ai fini par trouver (tres tres laborieusement) comment modifier l’ouverture, alors en avant les devoirs !

  14. Pour celles qui ont un Reflex numérique, je conseille d’investir dans un guide de leur appareil, il en existe d’excellent et perso ça m’a pas mal aidé au niveau de la technique, j’y reviens assez régulièrement dès que je perds un peu la main ou que j’ai oublié certains points. Maîtriser son appareil photo est l’une des clefs pour pouvoir maîtriser un tant soit peu le reste… 😉

    • Je dirai qu’avant d’acheter un guide, pourquoi ne pas bien lire son manuel avec son appareil photo à côté ? C’est l’une des premières choses à faire :).

      • Oui mais c’est souvent trop succinct… C’est bien pour la prise en main et le BAba mais pour maîtriser mieux son appareil et explorer ses fonctionnalités avec des exemples, un guide plus étendu est bien plus utile… 😉

        • Là oui bien sûr. Mais je dirais qu’une fois qu’on connaît les bases des réglages de l’appareil photo, autant avoir un vrai livre de photographie car le reste de la technique photo ne change pas selon l’appareil photo (réflex bien sûr).

          • Justement, suivant les appareils il y a des particularités propres et je suis convaincue que quand on maîtrise un tant soit peu son appareil on peut mieux maîtriser le reste. Pas obligé non plus d’en savoir une tonne pour s’y mettre c’est sûr 😉
            Ça me fait toujours sourire quand je vois des commentaires sur certaines pages FB du genre « oh j’ai un 5D moi aussi mais j’arrive vraiment pas à faire ça! » ou d’autres qui tombent des nues « mais on peut faire ce truc avec cet appareil??? » ça veut tout dire…

          • Alors ça c’est encore autre chose ! Ce sont ces gens qui croient que l’appareil photo fait tout tout seul et, marketing aidant, que le matériel fait le photographe… Acheter l’appareil photo le plus cher ne sert à rien quand on ne sait pas l’utiliser. Et je suis même attristée pour les appareils photo qui sont gâchés par leurs propriétaires qui n’ont rien compris à la photographie 😛 (oui l’appareil photo a une âme ha ha !!!)…

            Mon commentaire est un peu dur mais des fois y’en a ras-le-bol de voir que les gens achètent sans réfléchir (et quand tu oses dire quelque chose à ces gens, oula tu te fais jeter direct comme étant critique et négatif, le truc qui tue 😛 ! Expérience vécue ;)).

          • Je ne dirais simplement pas mieux que toi sur ce sujet! 😉 C’est aussi une des raisons pour lesquelles je garde sans aucune déception mon appareil actuel, il comble toutes mes attentes pour l’instant, même si le nombre de pixels est relativement faible face à ce qui se fait maintenant. Bravo pour ta franchise, j’apprécie beaucoup. :)

          • Et bien merci à toi de ne pas me gronder d’avoir dit ça 😛 ! Niveau nombre de pixels, il faut voir la qualité des pixels et non pas seulement la quantité ;). Gros détails que le marketing photo va surtout pas aborder ! Pour info, mon appareil photo fait 10 MP, et oui ! Mais la qualité des pixels est juste magnifique et pas besoin de plus pour faire de gros agrandissements, pour de vrai ;). Donc ne culpabilise pas du tout et profite de ton appareil photo à sa juste valeur :) !

          • J’avais vu ça récemment pour cette histoire de pixels, que d’ailleurs une trop grande quantité devenait aberrante et influait finalement sur la qualité des photos, moins belles, il y aurait donc un possible retour « en arrière » à des valeurs plus faibles mais au rendu plus correct. J’ai aussi un 10 méga (enfin 10,1 pour chipoter mdr) 😉

          • Soyons précises, tu as raison :P. 10, 1 MP ! Ben le truc, c’est que le capteur est limité en espace, c’est physique hein. On remplit la surface avec de plus en plus de pixels, donc la taille des pixels diminue jusqu’à un certain point. Chez les photographes, y’a un peu 2 camps : ceux qui veulent toujours plus de pixels, et ceux qui voudraient une meilleure gestion du bruit. Personnellement je suis dans la 2ème catégorie, que ce soit pour la photographie de sport (de nuit, c’est la galère…) ou de concert (là c’est encore pire). Et puis niveau taille des fichiers, je suis bien contente avec mes « petits » fichiers, parce que sinon il me faudrait 2 fois plus de cartes mémoire, disques durs, etc… Plus de MP, ça a un coût !

          • Je préfère moins de bruit aussi… suis OK sur toute la ligne! 😉

      • Franchement dans mon cas le mini guide de l’appareil ne m’a pas apporté autant que le guide étendu et de très loin. 😉

  15. J’en ai un, mais perso, j’ai trouvé ça assez confus et surtout porté sur les objectifs …. le but n’avait pas l’air de simplifier la compréhension …
    Mel

    • Je ne sais pas desquels tu parles. En ce qui me concerne il s’agissait des livres de Vincent Luc (pour le 350D et le 40D de Canon) où il évoquait en détail plein de points importants autant au niveau du fonctionnement des appareils que des accessoires indispensables (ou non) et aussi pas mal de technique. Très très utile quand on est autodidacte.

    • Ah ouais pas cool le guide s’il est censé t’aider à comprendre…

  16. Alors, la réflexion que je me fais en lisant ce 2è article c’est: « que de lumière » !!!
    On en fait rentrer par la grande baie vitrée du diaphragrame, mais aussi par le sablier de l’exposition….!
    Reste à gérer cette lumière pour ne pas tuer sa photo …
    Je passe aux exercices vivement, j’ai hâte car j’ai tatonné cet été avec une cascade sans résultats probants.
    @ suivre !

    • Tu as tout compris, la lumière est vraiment le nerf de la photographie ! Il faut tatonner et petit à petit tu pourras maîtriser la lumière et en faire ce que tu veux dans ta photographie :).

  17. Cathy, je te cite : « je suis même attristée pour les appareils photo qui sont gâchés par leurs propriétaires qui n’ont rien compris à la photographie »…Bouuuuhhh! J’vais quand même pas jeter ce p’tit bijou offert pour me consoler de fêter une « dizaine de plus »!!! …
    Ok, je n’y connais pas grand chose (…pour l’instant :-) ) mais par
    « respect pour mon « APN-qui-a-une-âme » (eh eh !), je vais l’apprivoiser grâce à tes explications claires, précises,imagées et à ta disponibilité pour répondre à mes questions de débutante même si, vu tant de commentaires avisés de participants compétents, je me sens pitoyable d’ignorance :-(

    • Oulah attention temba, je critique seulement ceux qui ne veulent pas apprendre à les utiliser ! Ce qui n’est vraiment pas le cas des photographes amateurs comme toi qui suivent ce blog ;). Les appareils photo sont gâchés si on n’essaie pas de les contrôler et de bien les maîtriser. C’est pour ça qu’il faut apprendre les bases de la technique photo, ce que ne font pas les gens à qui je fais ce reproche :).

  18. Pas du tout Temba, on est là pour apprendre !!Je viens de découvrir à quoi serviaent les ISO …je teste et j’adore ça !!!Moi qui scrappe, j’ai mis ne pratique avec une séance photos avec mes garçons !!et je suis contente du résultat …. tâchons de chacune y trouver notre compte ……
    biz
    Melanie

  19. Tu me réchauffes les » neurones de la photographie  » pas encore développés » (ah ah : t’as vu le vocabulaire « adéquat » ;-))
    Moi aussi je scrappe « dans mon p’tit coin » (C&S et Grunge) et heureusement : pour mes photos, je les bidouille (ben oui, je les retouche…et en plus j’adore ça car j’y mets mon grain de sel « créatif »!).
    Et puis Cathy est arrivée (merciiiiiiii) …alors que mon APN me donnait mauvaise conscience de ne pas le connaître…C’est un peu ( utilisons les métaphores de Cathy 😉 ) comme manger des plats tout préparés jusqu’au jour où on se dit : « Arrête d’être nulle : apprends! »
    Aussi j’aime à imaginer mon plaisir de « savoir-faire-futur » !
    L’initiative de Cathy est inespérée (Waouh! Le temps qu’elle doit y passer ;-D ! ). Son PP52 : didactique et méthodique, n’exclut pas l’humour + les commentaires avisés (ou pas! mais là, je me sens moins seule) Bref : que du positif ! (sans oublier les p’tits messages sympas comme le tien Mélanie 08)

    • Et bien, ça me fait vraiment plaisir que des gens comme toi trouvent leur bonheur ici ! Alors attention, personne n’est « nul », que ce soit en photographie ou en cuisine. On est débutant, novice, ce que tu veux, mais nulc’est un mot que je n’utilise jamais ;). J’aime beaucoup ta métaphore sur les plats préparés, je vais l’enregistrer celle-là tiens ha ha !!!

      • Et c’est quoi « des gens comme moi » M’dame ?
        (sic :  » […] que des gens comme toi trouvent leur bonheur ici « )
        Tu veux que je te « tire mon portrait » ?…Même si ma « résolution » est de « sous-exposer » ma « sensibilité » ?
        Hum, ça « manque de netteté », va falloir m’ « éclairer » avec une « mise au point » de pro, car, c’est « automatique », tu « déclenches » un « Reflex(e) » de curiosité 😉
        Allez, « développe » (sans être « floue » parce que là, tu t’ »exposes » à être « moins bien en photo » qu’ « au naturel » si j’embauche un chasseur… (d’images !) :-)
        NB : Y’a p’ t’être un « grain » dans la « chambre noire » de mon « studio  » ! Ce n’est pas « brillant » alors, je me « pose ».
        NB : Je te « dédicace » ce petit « grain » (de folie* en « rafales ») de la « chambre noire » de mon « studio « .
        * « y’a pas photo » !

        • Et ben, tu t’éclates bien 😛 !!!
          Des gens comme toi, ce sont des gens qui veulent apprendre à utiliser leur appareil photo ;).

          • Ouf ! Alorssss il y a « plein de gens comme moi » …qui veulent apprendre à utiliser leur appareil photo (puisque nous suivons tes « éclairages » :-) )
            La seule différence c’est que certains sont déjà « en classe prépa' » et d’autres en maternelle :-))
            En revanche, des « gens comme toi » (disponible et partageur de compétences…c’est plus singulier!)
            Merci Cathy pour ta généreuse initiative.

          • Je le dis souvent, mais il faut bien commencer un jour. C’est tous ceux qui sont en classes prépa comme tu le dis sont passés par la maternelle ;). Y’a aucune honte à ça et il vaut mieux s’y mettre maintenant pour être tranquille après (bon la classe prépa c’est pas vraiment la tranquillité, je peux te le garantir :P).
            Et pour moi, c’est vraiment naturel de partager ce que je peux partager, sinon à quoi bon 😉 ? Et puis avec tous les retours que j’en ai, je sais au moins que ce que je fais n’est pas si mal et sert :). Alors merci à toi d’être dans cette aventure !

  20. Comment fait-on pour insérér une photo dans les commentaires ?? j’ai rien trouvé dans profil.. ??

  21. J’ai une question très bête sans doute…sur mon apn, j’ai 1/4000, 1/3200 etc, 1/250 etc et 30 » j’arrive pas à comprendre quel est le plus court et quel est le plus long ?? c’est quoi les  », des secondes ??

    • Anne> les chiffres composés d’une fraction sont des fractions de seconde: plus le second chiffre est élevé plus la vitesse est élevée. Quand tu n’as plus qu’un seul chiffre disponible (exemple: « 1 » ou « 5 » ou encore « 30 ») c’est le nombre de secondes, ce sont généralement les temps de pose les plus longs. 😉

  22. les  » , ce sont des apostrophes en fait, la touche du 4 sur le clavier :-)

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Retour en haut