Vous êtes ici : Accueil » Technique photo » Triangle d’exposition : conclusions

Triangle d’exposition : conclusions

Le triangle d’exposition représente les fondations de la technique photo. Son apprentissage, qui ne se fait pas en un jour, est toutefois important pour améliorer votre photographie, connaître les bases de la photographie et apprivoiser votre appareil photo.

Je tiens à rappeler que tous les photographes sont passés par là, par cet apprentissage du triangle d’exposition ! Certes, ils ont appris le triangle d’exposition il y a plus ou moins longtemps selon les personnes… La technique photo n’est pas innée, il faut l’acquérir, chacun à son rythme, et j’espère vraiment pouvoir vous accompagner dans cette démarche d’apprentissage. Triangle exposition

La série d’articles sur le triangle d’exposition sera bien sûr toujours disponible sur le blog, dans la sous-partie Triangle d’exposition de la catégorie Technique photo. Revenez à ces articles dès que la nécessité se fait ressentir. Nous avons donc parcouru les 3 paramètres qui sont les 3 piliers du triangle d’exposition. Vous les verrez et reverrez encore et toujours dès qu’on vous parlera de photographie :

Pour aller encore plus loin, on a parlé des expositions équivalentes qui utilisent l’indice de luminosité comme unité pour l’exposition. Cette partie est véritablement pour ceux qui maîtrisent déjà bien les 3 paramètres du triangle d’exposition, ne vous inquiétez donc pas si cette partie reste encore confuse pour vous !

Pourquoi apprendre le triangle d’exposition ?

Grâce à ces 3 armes à votre disposition, vous pourrez maîtriser et contrôler la lumière ambiante et son effet sur vos photos. Mais c’est aussi une manière de contrôler son appareil photo, sans que celui-ci s’occupe de tout.

En tout cas, mon but de cette année est de vous amener à quitter le mode automatique et de passer en mode semi-automatique, si votre appareil photo le permet (évidemment…). Ce changement de mode de photographie a par exemple pour moi été un vrai lancement dans la passion de la photographie, une sorte de « libération ». Ce n’est plus l’appareil photo qui commande mais moi !

Je peux vous l’assurer, j’ai mis du temps à maîtriser le mode semi-automatique, mais c’était un vrai accomplissement personnel et j’espère que ce sera la même chose pour vous :) ! Bon, j’ai encore dévié du sujet initial de l’article, ceux qui me connaissent ont déjà l’habitude !

Si vous avez des remarques ou des suggestions sur la série d’articles sur le triangle d’exposition, j’attends avec plaisir vos commentaires. D’ailleurs (avant que j’oublie de le dire), je donnerai les solutions des exercices d’application dans de prochains articles ;).

A propos de Cathy

Sur Vivre la Photographie, j'aide les photographes amateurs à apprendre la photo en améliorant leur technique photo et leur retouche photo avec Lightroom et Photoshop. Je suis photographe nouveau-né en Suisse romande.

10 commentaires

  1. Merciii Cathy pour nous communiquer ton savoir. Je debute dans la photo et il est clair que je reviens souvent relire tes articles concernant ce triangle car c encore un peu flou pour moi.
    http://mariebibi.canalblog.com

  2. Oui, vraiment merci, c’est tout à fait mon but, passer du tout auto au semi-auto!

  3. Ça a marché avec moi l’année dernière. Depuis, je ne suis plus qu’en semi-automatique et j’ai notamment gagné en luminosité. Par contre, je suis quasiment tout le temps en priorité ouverture et avec le diaphragme ouvert au maximum, même si je fais de temps en temps quand même d’autres essais. J’ai encore de la marge de découverte et d’amélioration 😉

  4. Bonjour,
    Effectivement, tout ceci peut sembler bien compliqué pour des débutants, mais c’est vraiment le passage obligé pour avancer.
    Avec les appareils modernes, il ne me semble moins indispensable de travailler en semi-auto que par le passé, les correcteurs d’exposition sur le boitier et sur le flash permettent de faire face à toutes les situations sans se prendre la tête…
    A UNE CONDITION : avoir bien assimilé votre très bonne série d’articles sur le triangle d’exposition.

    • Je pense que travailler en mode semi-automatique est très important pour au moins contrôler l’ouverture ou le temps d’exposition selon l’effet recherché. Il n’y a pas que la mesure d’exposition qui compte ;).

  5. Merci pour cette série d’articles ! Elle m’a été utile sur bien des aspects… !
    Je pense avoir retrouvé la motivation et l’envie de progresser (que j’avais perdues ces temps ci…). Je pense aussi qu’en ayant un but dans la photo (maîtriser le semi-automatique), je vais moins m’ennuyer !
    Merci encore pour ces précieuses explications.

    • Et bien Shana, ton commentaire me fait vraiment plaisir ! Contente d’avoir pu t’aider à reprendre goût à la photographie ! N’hésite pas à revenir sur le blog car je vais continuer dès que possible à expliquer comment aller vers les modes semi-automatiques ;).

      • J’ai bien l’intention de revenir 😉
        Je vais peut même me décider à participer au Projet 52, j’y réfléchis.
        Ça me permettrait de faire des photos régulièrement, et non pas à fond pendant 2 semaines et après le néant pendant 9 mois comme je fais actuellement…
        Par contre, j’ai acheté un appareil photo numérique compact à Noël, en Décembre dernier, le Sony HX9V et j’ai constaté avec horreur hier qu’il n’avait pas les modes semi automatiques (priorité ouverture/vitesse), je n’ai que l’automatique, et le manuel, pas d’entre deux… Oo Comment je peux faire dans ce cas là ? Tu crois que je peux m’en sortir en me lançant direct dans le manuel, en tâtonnant ? Sur tous les sites ils disent que c’est pour les gens qui ont déjà une bonne expérience dans la technique photo (ce qui n’est pas mon cas).
        Si tu as des p’tits conseils pour mieux démarrer cash dans le manuel, je suis preneuse du coup…
        A bientôt,

  6. Bonjour à vous tous! J’aimerais bien avoir les résultats des exercices sur iso et compagnie ….. je ne les trouve pas dans les articles suivantes. Quelqu’un peut m’aider svp? Merci beaucoup!

  7. Bonjour,
    Des articles que je viens de découvrir pour comprendre le triangle d’exposition. Merci pour ce travail.

    J’ai trouvé ce petit outil interactif qui permet de le comprendre avec un exemple à l’appui : http://www.exposuretool.com/

    A bientôt,

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Retour en haut