Vous êtes ici : Accueil » Inspiration photo » Un photographe aveugle montre son processus créatif en vidéo

Un photographe aveugle montre son processus créatif en vidéo

Par la nature-même de la photographie, à savoir l’importance du visuel dans la réalisation d’une photo, on pense facilement que toutes les personnes aveugles sont « interdites » de photographie car incapables de voir ce qu’elles vont prendre en photo. Contre toute attente, certaines personnes malvoyantes ou aveugles (que ce soit de naissance ou une maladie survenue en cours de vie comme pour le photographe dont je vais vous parler dans cet article) sont très tenaces et arrivent à faire de la photographie comme toute autre personne qui a toutes ses facultés visuelles.

photographe aveugle

Aveugle mais photographe

Ce photographe aveugle que je voulais vous présenter est Pete Eckert. Il a perdu la vision à cause de la Rétinite pigmentaire, une maladie génétique qui atteint 1 personne sur 4000, qui se traduit par la perte progressive de la vue. Il explique (en anglais) sur son site son parcours jusqu’à la découverte de la photographie en étant aveugle. Il a bien essayé d’apprendre la photographie dans les livres mais son ordinateur avait du mal à lire les livres trouvés à la bibliothèque. La gérante d’un magasin de photographie lui prêta un Mamiya, vieil appareil photo, pour qu’il s’habitue à son maniement. Il explique également qu’il a dû apprendre à son chien guide un nouvel ordre pour qu’il surveille l’appareil photo de son maître 😛 ! Pete explique enfin de manière très créative son processus créatif. Il voit la photo mais doit utiliser le toucher, les sons et sa mémoire pour créer sa photo. Il se décrit au final plus comme un artiste conceptuel qu’un photographe.

Je vous laisse découvrir en vidéo le processus créatif de ce photographe surprenant et qui ne peut que nous imposer un immense respect :).

A propos de Cathy

Sur Vivre la Photographie, j'aide les photographes amateurs à apprendre la photo en améliorant leur technique photo et leur retouche photo avec Lightroom et Photoshop. Je suis photographe nouveau-né en Suisse romande.

3 commentaires

  1. Bonjour Cathy, merci pour la découverte ! Je trouve ça très chouette d’avoir le regard d’un photographe aveugle, ça a l’air d’un comble et pourtant… Je dirais que ses photos sont plutôt des tableaux, et certains clichés sont franchement réussis niveau créativité, certains me parlent beaucoup.

    • Ton commentaire rejoint tout à fait ce qu’il dit par rapport à son rapport à la photographie. C’est vraiment un moyen pour le photographe de montrer sa vision artistique et non pas seulement juste prendre un cliché :).

  2. Tu vois, c’est rigolo, parce que je n’ai rien compris à ce qu’il a dit étant donné que je ne parle pas anglais, mais je trouve sont système tout à fait ingénieux de ce que j’en ai compris, ou plutôt, c’est en voyant la photo où la femme a les mains ouvertes avec de la lumière entre les doigts (c’est cette photo qui m’a ému) que j’ai compris.
    Il frôle la personne et travaille avec ses contours, je veux dire par là que en sachant où étaient ses mains, il a su de suite ce qu’il voulait en faire, donc vraiment, il sait ce qu’il veut et même s’il ne voit pas, il a déjà en tête, l’idée du résultat final. Il essaye de donner forme à ce qu’il imagine, et le résultat est comme un filtre passé à travers son regard. Je sais pas si je suis très claire….
    C’est con, mais je trouve ça fantastique car ça illustre vraiment bien le regard des aveugles, et ce n’est pas un comble de dire ça.
    Le plus rigolo, c’est qu »en plus, il travaille en faisant du lightpainting. Peindre avec la lumière pour quelqu’un qui n’y voit pas, c’est vraiment formidable ! :) *je me réjouis d’un rien !^^*
    Le papa d’une amie est quasi aveugle, et pourtant, il sent et voit comme une aura autour des gens et des objets, du coup, sans rien y voir, il a accompli des choses extraordinaires qui pourtant, paraissent impossibles au vu de son handicap. Il met plus de temps que les autres, mais il y arrive. Mon mari l’a aidé à faire des travaux, il n’en revenait pas ! En fait, il a décuplé ses autres sens.
    Du coup, la découverte de ce photographe m’a beaucoup émue car à travers ses tableaux, j’ai l’impression de comprendre un peu cet homme, le père de cette amie.
    Et je finirai en disant que finalement, même sans y voir, on a le droit d’avoir son propre point de vue en photographie et dieu sait que celui-ci est riche, au final. De toute façon, certains ont la chance d’avoir une bonne vue et pourtant.. n’y voient rien *métaphore à la maître yoda du jour, bonjour*

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Retour en haut